Installée à Uzès, la Maison CDCN fait partie des 12 centres de développement chorégraphique nationaux répartis sur le territoire français. Son projet met en oeuvre une itinérance partielle grâce à une « boîte à outils » composée des ressources humaines d’une équipe engagée, d’une expertise et d’un savoir-faire et d’un parc de matériel : le studio mobile. Ce dernier s’installe du 21 janvier au 7 février à La Grand Combe pour accueillir une résidence de création.

C’est dans la salle des Lavabos de La Maison du Mineur que le studio mobile de la Maison CDCN s’est donc arrêté pour quelques jours. Il profitera au projet artistique La Belle Humeur des chorégraphes contemporains Magali Milian et Romuald Luydlin, de la compagnie régionale La Zampa.

Pour leur création, les deux chorégraphes ont choisi comme point de départ l’exploration de la nuit ou plutôt les nuits : ces espaces-temps (d’une journée, d’une vie, d’une époque…) où les repères s’estompent, les ancrages prennent le large, les certitudes s’étiolent. Si les deux artistes ne savent pas encore quelle sera la forme scénique précise de cette nouvelle création, ils utiliseront la respiration comme un élément moteur dans l’écriture du mouvement.

Dans le cadre de cette résidence, des ateliers du regard et de danse avec des élèves scolarisés à La Grand Combe ont été organisés. Quatre classes découvriront ainsi la danse contemporaine à travers plusieurs activités.

Plus d’informations : lamaison-cdcn.fr

Photo : La Belle Humeur, photo de répétition © Pierre Ricci