Et si la prochaine capitale de la culture française était Alès ? D’ici le 14 mai, Alès Agglo devrait déposer son dossier de candidature pour obtenir ce label pour l’année 2024. Une occasion unique pour la ville gardoise de faire rayonner son nom et sa culture dans toute la France. 

Alès pourrait bientôt devenir la Capitale française de la culture ! L’agglomération a, en effet, annoncé sa volonté de déposer un dossier de candidature, d’ici le 14 mai, pour obtenir ce label en 2024.

Réunis autour du thème « Cré-acteurs de cultures », les différents acteurs culturels des territoires et les cadres de la collectivité travaillent pour établir un projet riche et original. « Nous voulons montrer au jury que nous avons ici un rapport très créatif à la culture et que beaucoup d’habitants sont aussi acteurs des manifestations culturelles », décrypte Patrick Malavieille, vice-président d’Alès Agglomération.

Une candidature qui devrait être officiellement lancée le 7 mai prochain auprès des habitants à l’occasion du festival des arts urbains organisé à Alès.

Les étapes clés de la candidature

  • 14 mai : date limite de dépôt de candidatures.
  • mi-mai à mi-juin : études des candidatures par les directions régionales des affaires culturelles et les directions des affaires culturelles d’outremer.
  • seconde quinzaine de juin : réunion du jury et communication de la liste des communes ou groupements de communes sélectionnés.
  • 21 octobre : rendu du projet détaillé par les communes u groupements de communes sélectionnés.
  • fin novembre : examen des dossiers par le jury et auditions des collectivités sélectionnées.
  • début décembre : annonce par le ministère de la culture de la deuxième Capitale française de la culture.

Il s’agira de la deuxième édition pour ce label créé par le ministère de la Culture. En 2020, une autre ville d’Occitanie avait tenté de candidater, Sète, mais c’est finalement Villeurbanne (Rhône) qui avait remporté le titre. Pour l’édition 2024, outre Alès, la ville de Beauvais est également en lice et d’autres pourraient rejoindre la liste.