Gagnez votre place pour assister à la pièce L’animal imaginaire de Valère Novarina le mardi 14 et le mercredi 15 janvier au théâtre Molière à Sète

L’Art-vues vous offre des places pour assister à L’animal imaginaire de Valère Novarina le mardi 14 janvier, 20h30, mercredi 15 janvier, 19h au Théâtre Molière à Sète.

Pour jouer, likez, invitez un ami en commentaire et partagez la page Facebook de l’Art-vues ci-dessous :
https://www.facebook.com/Artvues/
puis envoyer vos coordonnées par mail à l’adresse suivante : contact@lartvues.com
en précisant : Jeu Valère Novarina

Parmi les dramaturges contemporains les plus importants et digne successeur d’Antonin Artaud, Valère Novarina prend ses quartiers pour la première fois à Sète et convie à une véritable fête réveillant des « zones de joie » dans le cerveau des spectateurs. Un événement !

Découvrir le théâtre de Valère Novarina, c’est faire une expérience sensorielle forte. On vient réentendre la langue autrement, redécouvrir toute la palette sonore du français, retrouver une autre façon d’apprécier le langage et s’étonner de parler. La question fondamentale et récurrente chez Novarina semble être : pourquoi l’animal humain est-il doté de parole ?

De l’atelier volant, première pièce créée en 1974, à son très remarqué Le discours aux animaux, ou encore Le vrai sang, ses pièces ont été présentées au Festival d’Avignon, à la Comédie-Française… La force de son écriture, l’originalité et la puissance de sa pensée en font le digne successeur d’Antonin Artaud et un des dramaturges contemporains les plus importants et les plus prolixes.

Accueillir Valère Novarina pour la première fois à Sète avec sa nouvelle pièce tout juste créée au Théâtre de la Colline est un événement ! Entouré d’une troupe d’acteurs fidèles travaillés depuis des années par ses textes comme des musiciens par leur partition ; développant l’art de la variation avec la complicité de Christian Paccoud à l’accordéon, il nous convie à un grand moment de théâtre, à une véritable fête réveillant des « zones de joie » dans le cerveau du spectateur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.