Porté par le Scénograph, Scène conventionnée d’intérêt national, le Festival de théâtre de Figeac apporte chaque été le meilleur des écritures contemporaines dans la cité de Champollion. Cette année encore, une large place est laissée aux jeunes metteurs en scènes pour une programmation débordant de découvertes !

Les spectacles :

Dans la Cour du Puy, à 21h30 :

  • 24 juillet : Le Bal des hiéroglyphes, bal littéraire.
  • Les 25 et 27 juillet : La Dame de [Céline] Maxim, d’après Feydeau, mise en scène Laurent Brethome, création.
  • 26 juillet : Seras-tu là ?, de et avec Solal Bouloudnine.
  • Les 28 et 29 juillet : Les gros patinent bien, cabaret de carton, de et avec Olivier Martin-Salvant et Pierre Guillois.
  • 30 juillet : Je ne serais pas arrivée là, si…, avec Julie Gayet et Judith Henry.
  • 31 juillet : Al Atlal, chant pour ma mère, de Norah Krief d’après Ibrahim Nagi.
  • 1ᵉʳ août : Laïka, Ascanio Celestini et David Murgia.
  • 3 août : Pueblo, Ascanio Celestini et David Murgia.
  • Les 2 et 4 août : Les Fables ou le jeu de l’illusion, d’après Jean de La Fontaine, mise en scène Philippe Car.

À la salle Balène, à 19h :

  • 25 juillet : Un matin… s’étire jusqu’aux bouts du monde, Catherine Phet et Anne Lefèvre, création.
  • Les 28 et 29 juillet : Les Instantanés, conception Camille Deloz, La Compagnie Le Crié Dévot.
  • 30 juillet : La femme de la photo, d’après Annie Ernaux, mise en scène Camille Daloz.
  • Les 2 et 3 août : À vie, mise en scène Sébastien Bournac.

Autres lieux à Figeac :

  • Les 26 et 27 juillet, 19h, jardin de la Sous-Préfecture : Boxing shadows, de Timothy Daly, mise en scène Isabelle Starkier.
  • Les 31 juillet et 1ᵉʳ août, 17h et 19h, place Champollion : Visite de groupe, par La Vaste Entreprise et Nicolas Heredia.

Plus d’informations : festivaltheatre-figeac.com