Voici venir la musique des cœurs.
Disposés dans l’espace, les performers sont équipés d’un micro placé sur le thorax, qui capte le bruit de leur cœur. Maguelone Vidal compose en direct une musique dont les pistes sonores proviennent de tous ces cœurs battants. Les pulsations se superposent, s’accélèrent, ralentissent, s’emballent ou s’évanouissent, au gré des improvisations de la compositrice et des phrases dansées par les interprètes issus d’un atelier mené par le chorégraphe Fabrice Ramalingom avec un groupe d’amateurs accompagnés par l’association Couleurs Citoyennes à Carcassonne. À eux tous ils constituent un « chœur de cœurs » et jamais la musique n’a été aussi physiologiquement liée à la danse.

Dans cette expérience inouïe, les spectateurs comme les performers sont immergés dans la musique, « au cœur du son ». Au-delà de l’émotion que suscite par lui-même le bruit sourd d’un cœur qui bat, au-delà même de sa portée symbolique, la performance de Maguelone Vidal et Fabrice Ramalingom révèle combien le battement de chaque cœur, singulier, unique, est comme une signature cardiaque de notre être, un message en morse qui à chaque instant dirait ce que nous sommes et ce que nous ressentons. Les performers ont cherché une « danse première de gestes archaïques », mise au jour par un long travail de fouille dans les sensations internes. Voyage au centre du corps des interprètes, Le cœur du son est une invitation à mieux écouter les profondeurs du nôtre.

Conception Maguelone Vidal
Chorégraphie Fabrice Ramalingom
Assistante chorégraphique Ghyslaine Gau

Jeudi 7 septembre à 17h et 19h à la Cour d’honneur du Château Comtal à Carcassonne.  Entrée libre sur réservations obligatoires au 04 68 11 70 70 ou 06 32 38 17 42.