« Extinctions, la fin d’un monde ? » au Museum d’Histoire Naturelle de Toulouse

« Notre maison brûle », cette phrase revient presque tous les jours depuis que l’humanité s’est rendue compte qu’il était temps d’agir pour la planète. D’abord prononcée par Jacques Chirac en 2002, jusqu’à l’acteur américain Harrison Ford il y a quelques semaines, les personnalités hurlent un appel à une prise de conscience : il y a urgence, notre Terre dépérit. En octobre dernier, l’ONG WWF dressait un bilan alarmant : 60% des animaux sauvages ont disparu depuis quarante ans…

C’est dans ce contexte que l’exposition Extinctions, la fin d’un monde ? fait sa dernière escale au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse après avoir visité Londres, Pékin et Porto. En parcourant l’exposition, le spectateur se rend compte que 99% des espèces ayant vécu sur notre planète ont disparu. Nous découvrons à travers des photos, des vidéos et des animations interactives les espèces éteintes (comme le dodo, le tigre à dents de sabre, ou le grand pingouin), mais aussi des espèces menacées (le tigre, le thon rouge ou l’orang-outan). D’autres animaux régionaux en danger (des oiseaux, les papillons ou la libellule) ont été choisis en collaboration avec le muséum de Londres afin que le public se sente concerné par les enjeux écologiques. Bien que le nombre d’êtres humains continue de grandir, l’exposition Extinctions, la fin d’un monde ? rappelle que ce sont souvent les plus grands prédateurs qui disparaissent les premiers… TL

Jusqu’au 28 juin au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse.
https://www.museum.toulouse.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.