Exposition peintures & sculptures d’Haïti à Octon du 10 au 15 août

L’association loi de 1901 KAYITI s’est constituée dans les deux mois du terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010  dans le but d’apporter aux populations  locales une aide durable en matière de logement mieux adapté aux séismes . Des modèles de maisons pour l’habitat individuel, écoles, locaux communautaires pour dispensaires ou maisons de l’Enfance etc… ont été élaborés par des professionnels de l’ossature-bois ; ce programme a reçu un accueil très favorable des ONG haïtiennes porteuses de projets et de divers partenaires lyonnais comme la Fondation Mérieux ou le Groupe Patriarche.

L’objectif poursuivi était et demeure de former sur place des charpentiers, des artisans et des chefs de chantier qui soient capables de mener à bien les constructions projetées. De très nombreuses réalisations ont pu être ainsi menées à bien à Port-au-Prince, Léogane , Cap Haïtien ou  Jacmel.  Après le passage en octobre de l’ouragan Matthew sur le sud de l’île d’Haïti,  notre association, en partenariat avec AAIP (Aides Actions Internationales Pompiers et CHO (Collectif Haïti Occitanie) a mené en février une première mission exploratoire  afin de mesurer sur le terrain les besoins les plus urgents en terme de reconstruction de l’habitat ; nos choix se sont portés sur la formation à la réduction de la vulnérabilité, sur l’aide au financement de toitures envolées en habitat diffus et plus particulièrement sur la reconstruction d’une école de la commune de Chambellan totalement détruite. Les enfants, les professeurs et l’équipe dirigeante nous ont demandé – avant même de penser à leurs maisons individuelles – de leur venir en aide pour que l’école puisse reprendre normalement dès cette rentrée 2017. Une deuxième mission en juin dernier nous a permis d’aider financièrement des familles sans toitures depuis octobre et de lancer le projet avec des partenaires haïtiens; nous fournirons la formation technique pour le bâtiment (7 classes + 1 cantine + 1 salle commune + 1 unité de potabilisation de l’eau) ; les parents des élèves et le personnel éducatif se sont portés volontaires pour aider eux même à la reconstruction de leur école avec notre appui technique et une entreprise locale déjà connue de nos techniciens et qui a toute notre confiance.

A  la demande de l’ONG Fraternité-Solidarité basée à Tabarre quartier de Port-au-Prince nous sommes aussi retournés sur les lieux pour programmer l’agrandissement de l’école en réaménageant les lieux de vie réalisés en 2011/12/13 avec la Fondation Mérieux. Deux premières classes seront opérationnelles dès la rentrée 2017. Nous suivrons aussi la poursuite du chantier ( 3 autres classes seront livrées au printemps 2018).

Pour mener à bien toutes ces actions, nous redoublons d’effort pour solliciter et obtenir tous les financements nécessaires (dons subventions contributions…) qui vont largement dépasser les disponibilités actuelles de notre association qui va aussi continuer à proposer aux publics de nos régions (Occitanie Montpellier Lyon Grenoble Vallée du Rhône…) des expositions-ventes d’objets d’art haïtien (fers sculptés, artisanat, tableaux de peintures naïves), source principale à ce jour des financements de nos projets.

Dans le cadre du Festival « ART et ÎLES » d’OCTON (Haïti et Madagascar) l’association humanitaire « KAYITI »  en partenariat avec la commune exposera  du 10 au 15 août 2017 à la Salle des Fêtes et à la  Bibliothèque d’OCTON des peintures sculptures et photos d’artistes haïtiens. Cette exposition permettra de mieux apprécier la réalité quotidienne vécue par ce peuple si opprimé autant par les hommes que par la nature et dont la très grande capacité créatrice, si elle a pu être souvent pillée, n’a été que rarement égalée. Les principaux thèmes d’inspiration de ces artistes – peintres ou sculpteurs fer – sont la glorification de la nature, la vie paysanne ou citadine, la fête, les croyances religieuses, les luttes pour l’indépendance ou tout simplement l’imaginaire d’un peuple. Une gaieté quotidienne malgré les cataclysmes, les outrages ou la misère. A coté des peintures, les sculptures reflètent aussi cette culture authentique issue de la récupération de bidons aplatis découpés puis sculptés au burin et au marteau. Couleurs et émotions, merveilleux et beauté, quotidienneté et spiritualité, voici ce qui attend l’amateur averti ou tout visiteur désirant  soutenir l’association pour le seul profit des haïtiens.
Jean-Pierre  COUDER, Président de KAYITI  

Renseignements : http://kayiti.org

LAISSER UN COMMENTAIRE