Exposition de Christine Busso à la Chapelle des Pénitents à Sète du 3 au 14 octobre

L’artiste n’a jamais exposé car elle considérait que son travail n’était « pas prêt ». « Je continue à travailler et espère pouvoir un jour montrer des résultats enfin aboutis » (mars 1993).

Hélas, la vie n’a pas exaucé ce vœu puisque Christine Busso  est décédée d’un cancer en décembre 2008, à 41 ans. C’est en ouvrant ses cartons, religieusement archivés pendant 15 ans, que sa maman découvre  une œuvre stupéfiante.

Après 5 ans d’études aux Beaux-Arts de Saint-Etienne, elle se lance à corps et à cœur perdus dans une recherche picturale personnelle. Seule, loin des remous et des modes, en proie à une passion unique et dévorante, elle travaille sans relâche, acharnée, concentrée sur son monde intérieur qu’elle peuple de personnages très particuliers avec lesquels elle se plaît à dialoguer. Un monde onirique et merveilleux, incarnation de la lumière et du rêve. « Je veux une peinture qui apaise et qui console », écrit-elle.

Exposition à découvrir à la Chapelle des Pénitents à Sète du 3 au 14 octobre. www.christinebusso.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.