Depuis le 10 février, l’exposition « Crash Test – La Révolution Moléculaire » est présentée à la Panacée. 25 jeunes artistes du monde entier y participent, travaillant chacun le réel, où la division traditionnelle entre culture et nature s’estompe, et faisant ainsi naître une tendance émergente de l’art contemporain. Pour la première fois depuis la prise de direction par Nicolas Bourriaud de la Panacée – MoCo, l’exposition occupera tout l’espace possible au sein de la Panacée, et ce jusqu’au 6 mai prochain. Noam Segal, est quant à elle, intervenu sur la programmation evènementielle de l’exposition.

Le centre d’art contemporain La Panacée-MoCo (Montpellier Contemporain) présente l’exposition Crash test.
L’art des années 2010 semble avoir intégré la notion d’anthropocène, qui désigne une ère dominée par l’impact des activités humaines sur la planète.
Crash test propose d’explorer la production d’une nouvelle génération d’artistes qui travaille
le réel, annule la division traditionnelle entre les notions de culture et nature, pour dessiner les contours d’une tendance émergente de l’art contemporain. Pour sa première exposition manifeste, La Panacée-MoCo invite vingt-cinq artistes internationaux dont les œuvres investiront l’intégralité des espaces d’exposition du centre d’art.
Exposition du 10 février au 6 mai 2018 :MoCo – Montpellier contemporain
LA PANACÉE Centre d’art contemporain 14 rue de l’Ecole de Pharmacie
34000 Montpellier – info@lapanacee.org – www.lapanacee.org
Tel. 04 34 88 79 79