Décédé en 2017, Luc Peltriaux laisse une oeuvre importante derrière lui, faite de dessins et de gravures. Artiste figuratif, il considérait que l’art de son temps pouvait concilier la maîtrise technique d’un métier avec l’expression.

Figures humaines ou paysages, ses sujets étaient partagés entre observation et imagination. Utilisant des techniques sur papier, les oeuvres de Luc Peltriaux peuvent se lire comme le journal de toute une vie. Contenant les portraits de ses proches ou d’êtres inventés, de lieux familiers ou imaginés, c’est toute la dualité de l’artiste entre monde matériel et monde spirituel qui se révèle.

Du 24 février au 10 avril au Château d’Assas – 11, rue des Barris au Vigan (30).
Plus d’informations : tél. 04 99 64 26 62.