Depuis le mois de janvier et jusqu’à la fin du mois d’octobre, l’Abbaye de Fontfroide accueille dans ses murs deux artistes africains dans le cadre d’In Situ Patrimoine et Art Contemporain. Le public pourra découvrir le dialogue créé entre les oeuvres Ousmane Son et Freddy Tsimba. 

Deux artistes africains seront donc à l’honneur jusqu’à l’automne à l’Abbaye de Fontfroide. Le premier est Ousmane Sow, sculpteur sénégalais décédé en 2016. Les visiteurs pourront découvrir, une première œuvre et une œuvre posthume, toutes deux inédites : le Nouba qui se maquille (série Nouba) et Saint Jean-Baptiste. Cette dernière de Saint Jean-Baptiste pour laquelle l’artiste avait une véritable passion et qu’il avait inscrite dans sa série Merci, fut en effet découverte après son décès, dans la cave de sa maison à Dakar. Ces deux pièces, dans la matière créée par Ousmane Sow, voisineront avec une œuvre en bronze : La mère et l’enfant, issue de la série Masaï.

Aux côtés d’Ousmane Sow, l’artiste Freddy Tsimba présentera le fruit du travail réalisé lors d’une résidence artistique à l’Abbaye de Fontfroide, en septembre 2020. Pour sa création, baptisée l’Immortel, l’artiste a assemblé et soudé des matériaux de récupération (douilles de cartouches, cuillères).

Plus d’informations : fontfroide.com