Pour le printemps, le musée d’art moderne de Collioure a décidé de mettre en avant la peintre Abel Burger. Sous-titrée Les deux amies, l’exposition pourrait commencer le 13 février (sous réserve de réouverture) pour être clôturée le 24 mai.

Artiste protéiforme installée entre Port-Vendres et Berlin, Abel Burger met l’intime au coeur de ses portraits colorés. Pour cette exposition à Collioure, c’est la peintre qui est mise en avant. Sur ses toiles se dessinent des femmes amoureuses, des étreintes raffinées, des baisers.

Inspirée de l’art académique du XIXème siècle, Abel Burger puise des mises en scène et ses postures dans de vieux chromos d’amours lesbiens et les enrobe d’une palette acidulée. Des scènes qui s’inspirent également parfois d’un Gauguin ou d’un Matisse.

Dans ses toiles, on peut aussi retrouver les icônes de la pop culture, la transe de Jackson Pollock ou l’expressionnisme de Bob Thompson, les animaux de William Hawkins, les grandes tentes parcourues, les routes interminables, ou les rites chamaniques.

Plus d’informations : museecollioure.com