EVÉNEMENT – le DJ Jeff Mills et l’Orchestre national du Capitole pour une création mondiale les 5, 6 et samedi 7 avril 2018 à la Halle aux grains de Toulouse

Événement – le DJ Jeff Mills et l’Orchestre national du Capitole pour une création mondiale : Lost in Space : Jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 avril 2018 à la Halle aux grains de Toulouse.

Après Light from the Outside World qui marquait la première collaboration entre le DJ Jeff Mills et l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en décembre 2016, le pionnier de la musique techno est de retour à la Halle aux grains. Ce musicien aux nombreuses facettes, aventurier en quête de nouvelles formes musicales, nous propose trois soirées hors du commun avec Lost in Space, expérience totale, excursion à travers nos cinq sens qui nous permet d’entendre l’univers autrement. Le chef Christophe Mangou sera au pupitre de l’Orchestre, quant à la scénographie et la mise en lumière, elles seront confiées à Yves Pépin qui a signé les mises en scène de grands événements comme les Jeux Olympiques de Pékin en 2008.
Commande de l’Orchestre du Capitole, Lost in Space sera donné en création mondiale.
En préambule à ces concerts, une rencontre exceptionnelle se tiendra le mercredi 4 avril à 19h30 à la Halle aux grains. Un moment de partage entre les univers de la musique électronique, symphonique et le thème de l’espace qui réunira Jeff Mills, l’astrophysicien Sylvestre Maurice de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), le chef d’orchestre Christophe Mangou et Sylvain Griotto qui réalise les arrangements pour
orchestre de Lost in Space. Cette rencontre est organisée en partenariat avec la Cité de l’espace qui témoigne une fois de plus de son goût pour les expériences de médiations autour de l’espace, et de sa volonté de partager la culture spatiale avec le plus grand nombre.
Halle aux grains à Toulouse Jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 avril à 20h.
Réservations : www.onct.toulouse.fr – 05 61 63 13 13 – www.fnac.com
Tarifs : de 16 € à 50 € / 5 € (- de 27 ans)

RENCONTRE autour de Lost in Space
Halle aux grains Mercredi 4 avril – 19h30
Entrée libre
Avec
Jeff Mills DJ
Sylvestre Maurice astrophysicien
Christophe Mangou chef d’orchestre
Sylvain Griotto arrangeur
En partenariat avec la Cité de l’espace
www.cite-espace.com et les Abattoirs

Jeff Mills
Né en 1963 dans la capitale historique de la techno, Détroit, Jeff Mills démarre sa carrière en tant que DJ et anime sa propre émission musicale sur des stations de radios locales. Sa carrière de producteur débute en 1988 et, en 1992, il quitte Détroit pour New York et fonde le label Axis. C’est dans l’Europe des « raves » que sa carrière internationale prend son envol. Jeff Mills devient une star internationale de la techno, tant pour ses prestations à trois platines mêlant aux musiques électroniques du funk et de la soul, que pour son travail de producteur. Des morceaux tels Sonic Destroyer et The Bells sont ainsi considérés comme des
classiques du genre. Mais son ambition artistique dépasse le simple cadre de la musique de danse. Cet ancien étudiant en architecture et passionné de cinéma réalise par ailleurs des installations numériques (Critical Arrangements au Centre Pompidou), des ciné-concerts (Metropolis de Fritz Lang, Le Voyage fantastique de Richard Fleischer à la Cité de la musique) et autres performances audiovisuelles (The Trip au Grand Palais, DVD Exhibitionnist). Suite à une première approche de la production vidéo avec Exhibitionnist, Jeff Mills acquiert un tout nouvel outil, le DVJ-X1, platine CD et DVD dédiée aux DJs. Il devient alors le premier DJ maniant à la fois le son mais aussi l’image. La première collaboration de Jeff Mills avec un orchestre symphonique a lieu en 2005 au Pont du Gard, avec l’Orchestre national de
Montpellier et Alain Altinoglu. Les musiciens et le DJ interprètent alors Blue Potential, arrangé par le compositeur français Thomas Roussel. Suite à ce concert spectaculaire, Jeff Mills développe son projet orchestral : Blue Potential devient Light from the Outside World. La création a lieu en Norvège en 2011 avec l’Orchestre symphonique de Stavanger dirigé par Christophe Mangou. Jeff Mills et le chef français l’interprètent ensuite à la Salle Pleyel à Paris en 2012, à la Casa da Música de Porto et au Festival OdeGand en Belgique en 2013, au Festival de Melbourne en 2014, et au Barbican Centre de Londres en 2015. En 2013, Jeff Mills présente une nouvelle pièce, Where Light Ends, arrangée par le compositeur français Sylvain Griotto. Elle est créée à Saint-Brieuc et Rennes, en 2013, avec l’Orchestre symphonique de Bretagne dirigé par Darrell Ang. Elle est également interprétée par l’Orchestre national d’Île-de-France, à Paris et en région Île-de-France en 2014. Planets, inspiré par la pièce de Gustav Holst, est créé par l’Orchestre national de Lille en 2015, sous la baguette de Christophe Mangou. Parmi ses dernières parutions discographiques, citons And Then There Was Light et une rétrospective intitulée Sequence, chez Axis Records. http://www.axisrecords.com/

Christophe Mangou
Lauréat du célèbre concours Donatella Flick à Londres en 2002, Christophe Mangou dirige de nombreux orchestres en France et à l’étranger, notamment au Royaume-Uni. C’est là que ce passionné de pédagogie a pu approfondir son expérience dans ce domaine, auprès du London Symphony Orchestra avec lequel il dirige ses premiers concerts pédagogiques. Christophe Mangou s’attache à développer des projets fondés sur des collaborations originales entre musiciens classiques, jazzmen et autres artistes tels le DJ Jeff Mills.
Il se forme par ailleurs au « Soundpainting » (technique de composition en temps réel basée sur l’improvisation dirigée). Depuis la saison 2012/2013, il propose et dirige le projet pédagogique et jeune public de l’Orchestre du Capitole. http://christophemangou.com/

Sylvestre Maurice
Sylvestre Maurice est astrophysicien à IRAP – CNRS – Université Toulouse III Paul Sabatier et astronome à l’OMP. Il est planétologue, spécialiste de l’exploration du système solaire. Il a participé à de nombreuses missions d’exploration du système solaire de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et de la NASA. Il a étudié l’environnement de Saturne avec la mission Cassini. Il a contribué avec la mission Lunar Prospector à la découverte de glace d’eau aux pôles de la Lune (1998), puis a participé à la découverte de l’eau à l’équateur de Mars (2004) avec Mars Odyssey, et de glace d’eau aux pôles de Mercure (2011) avec la mission Messenger. À partir de 2005, il a imaginé et coordonné une équipe de construction de la caméra chimique ChemCam à bord du rover Curiosity de la NASA. Cet instrument a permis en 2012 de démontrer l’habitabilité passée de Mars. Il travaille aussi sur le rover martien ExoMars de l’ESA qui doit décoller en 2018. Depuis 2014, il travaille sur le prochain rover de la NASA, Mars 2020 qui décollera en juillet 2020. http://www.irap.omp.eu/en

Renseignements et réservations: www.onct.toulouse.fr / +33 (0)5 61 63 13 13

www.theatreducapitole.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE