C’est déjà la 7ème édition du Festival de la plage aux étoiles à Collioure ! Malgré les conditions sanitaires, le festival a tenu à avoir lieu. Le public pourra donc observer les étoiles, bien sûr, mais également assister à des expositions et des conférences jusqu’au 2 août.

Le programme : 

  • Hubble, exposition, à l’occasion des 30 ans du télescope spatial Hubble, une exposition pour parcourir l’univers en image. Découvrez un panel des plus beaux objets de l’univers vus par le télescope Hubble : la planète rouge, Saturne majestueuse, cocons d’étoiles, carambolage entre galaxies…
  • Le Train des Etoiles, une soirée exceptionnelle sous les étoiles. Le Train des Étoiles vous emmène au Fort St Elme. C’est dans ce cadre exceptionnel, sur la terrasse qui surplombe la baie de Collioure que deux animateurs vous feront découvrir les beautés du ciel à l’œil nu (sans télescope). Partez à la découverte du triangle d’été, des légendes célestes catalanes. Apprenez comment bougent la Lune, les planètes et les constellations dans le ciel.
  • Lundi 27 juillet de 18h à 19h, conférence, Bételgeuse, futur supernova ? par Miguel Montargès, chercheur à la KU Leuven (Belgique). Bételgeuse, située dans la constellation d’Orion, est une des étoiles les plus reconnaissables du ciel terrestre. En décembre 2019, sa luminosité a diminué de façon inhabituelle jusqu’à atteindre son minimum absolu sur les 150 dernières années en février 2020. Quel phénomène est à l’origine de ce spectacle qui a été observable partout sur Terre ? Les grands télescopes du Chili nous ont permis de répondre à cette question.
  • Vendredi 31 juillet de 18h à 19h, conférence, Exoplanètes, croissance et paradoxe de Fermi, par Aurélien Crida, maître de conférence à l’Observatoire de la Côte d’Azur au laboratoire Lagrange. Nous savons désormais qu’il existe environ 50 milliards de planètes terrestres dans la Voie Lactée, dont certaines sont habitables. Or aucun extraterrestre n’est venu nous rendre visite, alors qu’au rythme exponentiel des progrès de la conquête spatiale, nous pourrions avoir exploré la galaxie d’ici la fin du siècle. Sommes-nous les premiers ? Ou ce paradoxe illustre-t-il les limites de la croissance telle que nous la connaissons ?
  • Samedi 1er août de 18h à 19h, conférence, Le Soleil en rayons X par Sophie Musset, chercheuse à l’Université de Glasgow. Le Soleil est une étoile active, qui connait régulièrement de formidables explosions et éruptions. Ces éruptions produisent notamment des rayons X, un rayonnement de haute énergie, bloqués par notre atmosphère. Allons faire un saut dans l’espace à bord de la fusée FOXSI, et découvrir ce qu’ils peuvent nous apprendre sur notre étoile et ses explosions.
  • Dimanche 2 août de 18h à 19h, conférence, Embryons d’étoiles et graines de planètepar Anaëlle Maury, chercheuse à l’AIM (CEA/CNRS/Université Paris-Saclay). Quelles conditions dans l’Univers permettent de former des systèmes solaires comme le nôtre ? Pour comprendre les origines de notre Soleil et de son cortège de planètes, dont la Terre, il faudrait remonter dans le temps il y à 4.6 milliards d’années … Un défi impossible auquel s’attellent les astrophysiciens, en utilisant l’espace comme succédané de machine à remonter le temps. En effet, pour éclaircir ce mystère, ils observent les embryons d’étoiles dans des nurseries stellaires situés à des centaines d’années lumières ! Qu’a-t-on appris de nos origines en observant les embryons d’étoiles et graines de planètes dans notre Voie Lactée ?
  • Observations, pour s’adapter aux régulations sanitaires, cette année, les observations auront lieu en projection sur grand écran : le cinéma des étoiles « en direct » sous les étoiles ! Les images obtenues en direct au télescope seront projetées pour le public et commentées par un ou une astrophysicien(ne) professionnel(le). Pour fluidifier la file d’attente, une mini-conférence improvisée sera offerte en parallèle, expliquant comment les étoiles, la Lune et les planètes bougent dans le ciel et comment s’y repérer.

Plus d’informations : astrocollioure.fr