Retour dans les vignes du Limouxin, au Château de Flandry, avec Au pied de la montagne noire, dernière pièce de Régis de Martrin-Donos, en lecture spectacle.

Depuis les années Besset, au CDN de Montpellier, on suit l’ascension de ce très jeune auteur. Le Garçon sort de l’ombre, était une œuvre prometteuse, un peu touffue. Celle-ci confirme, le talent du dramaturge ; une écriture parfaitement maitrisée, une langue contemporaine non dénuée de poésie, dialogues alternant les répliques vives et les tirades permettant de  saisir et d’approfondir les caractères. 

Une fine étude sur les rapports mère/fille aujourd’hui avec une dimension métaphysique réelle. La mère, femme de ménage travaille dans une boucherie, la fille, adolescente, presque adulte, étudiante en agroalimentaire, voue une passion pour les oiseaux, elle est végétarienne.

Deux époques, deux générations se confrontent s’affrontent. L’incompréhension entre les deux est tout aussi totale que leur amour mutuel. Deux personnages masculins, Paul le livreur et un prêtre venu du Burkina Fasso, sont les témoins des tensions et les acteurs-catalyseurs de l’évolution.

Cette pièce limpide admirablement structurée jusqu’au dénouement bénéficie d’une distribution épatante dans une ébauche de mise en scène réalisée par l’auteur. Anne Benoît, la mère et Paola Valentin, la fille forment un duo remarquable, au bord de la crise de nerfs. Valentin de Carbonnière, Paul et Assane Timbo, le prêtre, les font évoluer avec leurs armes.

Le livreur par la tendresse et l’humour devient le confident et le partenaire de la fille. L’ecclésiastique par sa compassion bienveillante, apaise la mère. Les deux acteurs, au jeu subtil séduisent. Très belle soirée, riche d’émotions, comme on les aime, texte et comédiens à l’unisson. On dit encore. On avait craint d’oublier ce bonheur exceptionnel de vibrer au théâtre. 

MCH

Prochains spectacles au Château de Landry, Limoux : 29 juillet, Mister Paul, Les Limouxins# 1, de et avec Jean-Marie Besset, mise en scène Agathe Alexis ; 30 juillet, L’effort d’être spectateur, de et avec Pierre Notte ; 31 juillet, Odette libre, Les Limouxins #2, de Jean-Marie Besset, mise en scène Agathe Alexis, avec Fernanda Barth ; 1e août, Marie des poules, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis, avec Béatrice Agenin.

Plus d’informations : festival-nava.com