Pour cette nouvelle année, TRAC Théâtre, à Castelnau-le-Lez, propose trois rendez-vous au public. En janvier, les spectateurs sont invités à retrouver sur scène Matthieu Penchinat dans un seul en scène sur l’identité, mais aussi à assister à une soirée d’improvisation et, enfin, à une comédie romantique avec Alexandra Mori et Pascal Frery. 

Les spectacles : 

  • Les 6, 7, 8 et 14 janvier à 20h30 : Qui fuis-je ? – avec Matthieu Penchinat, mise en scène Gil Lefeuvre. Comment fait-on pour être soi même puisqu’on est jamais la même personne selon les gens avec qui on est ? Un maître yogi très agacé, un journaliste prêt à tout pour une interview, un psychologue qui s’écoute parler… Ce sont les personnages qui habitent Matthieu PENCHINAT et qui l’entraînent dans une quête burlesque jusqu’à lui même ! Dans ce deuxième spectacle, le comédien se pose la question « Qui fuis-je ? » car il a « toujours rêvé d’être quelqu’un. Souvent quelqu’un d’autre. » Il vous propose à travers un humour physique, absurde et clownesque une galerie de personnages qui vous embarquent dans une folle aventure intérieure.
  • Jeu. 13 janvier à 20h30 : spectacle d’improvisation – avec Christophe Pujol, Cris Patri et Pascal Miralles. Quelle est la question que vous avez toujours rêvé de poser ? Qui a tué Kennedy ? Comment on fait les bébés ? Qui a inventé le mot «inventer» ? Pourquoi les chaussettes disparaissent-elles toujours d’une machine à laver ? Pourquoi la tartine de confiture tombe toujours du côté tartiné ? Qui a écrit le texte que vous êtes en train de lire ? Jacques Gambier, Émilien (se prononce Emamnuel) de Corps Doigt de Neuvillle et Jean-Patrick Control Sup, 3 éminents savants répondent à toutes les questions auxquelles vous n’avez pas de réponse en s’appuyant sur leur vérité incontestable !
  • Du 20 au 23 et du 27 au 30 janvier à 20h30 (15h30 les dimanches) : Ferme les yeux et pense à moi – avec Alexandra Mori et Pascal Frery, mise en scène et texte Stéphane Hervé. Tout a commencé avec la chanson de Dusty SPRINGFLIED, The Look of love pour le chapitre 2 de la Tétralogie. Une musique qui a donné le tempo pour les deux personnages. Pierre, déboussolé, vient de se disputer avec sa femme. Il est dehors, à sa fenêtre, bouquet de fleurs à la main, suppliant qu’elle lui ouvre. Arrive Zoé, jeune femme désinvolte, à la recherche d’un banc pour s’asseoir. Ils se font rares aujourd’hui. Sans s’en rendre compte, elle va perturber l’élan de Pierre. Sauf que Zoé n’est pas là par hasard. Une comédie dramatique qui vous fera croire ce que vous avez envie de croire. Et pourtant, le spectateur peut-il avoir raison sur le destin des deux personnages ?

Plus d’informations et réservations : trac.fr