Alors qu’à l’appel des syndicats des acteurs culturels de Toulouse et Montpellier, deux manifestations ont été organisées le 4 mars, Carole Delga a souhaité réaffirmer son soutien au monde de la culture. La question de la réouverture des lieux culturels est au centre de cette mobilisation afin de renouer avec les publics et de redonner toute sa place à ce secteur essentiel au lien social. La présidente de Région, Carole Delga, soutient ces mouvements et souhaite qu’un calendrier de réouverture soit rapidement communiqué par le gouvernement, notamment dans les départements où la situation sanitaire le permet.

Dans un communiqué, la présidente de la Région Occitanie a donc souhaité rappeler son soutien au monde de la culture : « Depuis des mois, la blessure se creuse dans le cœur des amoureux de la culture, professionnels comme amateurs. Oui, l’accès à l’offre culturelle est essentiel pour la vie des Français. Oui, visiter une exposition, aller voir un film, s’évader par la lecture ou assister ensemble à un concert, un spectacle, est salvateur pour chacun d’entre nous. Les acteurs de la culture sont patients et responsables. Mais cette patience ne doit pas se transformer en résignation. Des garanties doivent leur être données par le gouvernement. En Occitanie, nous avons proposé diverses mesures exceptionnelles de soutien aux arts de la scène et aux compagnies, tels que L’OCCAL, le fonds solutions associations et le paiement des subventions en 2020 et 2021. J’attends du ministère de la culture qu’il en fasse autant et garantisse aux intermittents le renouvellement de l’année blanche. »

Carole Delga a également souligné : « Nous devons aussi préparer la réouverture, qui doit être la plus rapide possible, notamment dans les départements où le virus circule peu. Comment peut-on justifier que nos artistes puissent aller se produire à Barcelone, mais pas à Auch, Tarbes ou Céret où le taux d’incidence est faible ? Pourquoi la France a fermé ses lieux, alors que d’autres pays les ont gardés ouverts, sans qu’aucun cluster ne se déclare ? Le gouvernement peut et doit proposer des solutions pour la réouverture territoriale de tous les lieux culturels, en fixant des règles sanitaires claires auxquelles les acteurs sauront s’adapter. La Région sera à leur côtés pour anticiper cette réouverture et agit dès maintenant. ».

Des concerts tests à Montpellier et Toulouse

Par ailleurs, la Région Occitanie s’est portée volontaire pour organiser des concerts tests à Toulouse et Montpellier. En partenariat avec le SICOVAL et la Métropole de Montpellier, les CHU de Toulouse et Montpellier, et les salles de concerts Le Bikini (Ramonville) et le Secret Place à Saint Jean de Védas, dans l’agglomération montpelliéraine, la Région Occitanie prépare des concerts tests, à l’instar des villes de Paris, Rennes et Saint-Etienne. S’appuyant sur des salles de plus petites jauges, l’objectifs est de tester des technologies innovantes pour proposer des protocoles sanitaires qui permettront la réouverture des salles le plus rapidement possible. En lien étroit avec les préfectures, la direction régionale des affaires culturelles et sous réserve de l’accord de l’agence régionale de la santé, les partenaires préparent ces projets avec le ministère de la culture et la cellule interministérielle dédiée.