À première vue il s’agit d’une partie de pétanque des plus banales, mais au fil du spectacle nous voilà confronté aux souffrances de la guerre d’Algérie et aux questions d’identité qui en découlent. À Balaruc-les-Bains, la pièce des Pieds Tanqués prend place au Piano-Tiroir le vendredi 18 février à 20h30 et retranscrit avec finesse une partie de boules, entre rigolades et réalités glaçantes.

La métaphore du jeu de pétanque est très parlant pour évoquer les conséquences et aboutissants de la guerre. Coups bas et manigances mettent en lumière les blessures et traumatismes causés par le contexte meurtrier de la guerre. On assiste à du drame bien sûr mais aussi à de l’humour qui évoque l’espoir et le vivre ensemble.

Dans la pièce le pied « tanqué » signifie un pied enraciné, et illustre les problématiques de l’identité et de l’appartenance sur un territoire aux frontières bafouées. Quatre joueurs sont sur scène : un rapatrié d’Algérie, un Français de l’immigration algérienne, un Provençal « de souche » et un Parisien fraîchement arrivé en Provence. Au fil du jeu on apprend qu’ils conservent tous une blessure secrète, une intime connexion avec la guerre d’Algérie.

Plus d’informations : balaruc-les-bains.com