Ce mercredi 13 octobre sort en salle le dernier film du réalisateur Ridley Scott : Le Dernier Duel. Inspiré de faits historiques, il raconte l’histoire du dernier  « procès par combat » ayant eu lieu au XIVème siècle. Tourné principalement en France, le film a notamment pour décor l’Abbaye de Fontfroide, près de Narbonne. 

Matt Damon, Ben Affleck, Jodie Comer : Le Dernier Duel, nouveau film du réalisateur Ridley Scott, réuni à l’écran de grands noms du cinéma américain. C’est pourtant en France que le long-métrage a été tourné. Les châteaux de Dordogne ou encore de Saône-et-Loire servent ainsi de toile de fond à cet épopée historique.

Les caméras de l’équipe de tournage se sont également posées en Occitanie et plus précisément à l’Abbaye de Fontfroide, près de Narbonne. Un véritable coup de projecteur pour cette abbaye cistercienne du XII-XIIIème siècle. Sur ses réseaux sociaux le lieu a partagé de nombreuses photos prises lors de la venue des équipes du film.

Un film inspiré de faits historiques

Adapté du livre d’un universitaire américain, Eric Jager, Le Dernier Duel plonge les spectateurs dans la France médiévale du XIVème siècle. Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France – également nommé « Jugement de Dieu » – entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l’intelligence et l’éloquence font de lui l’un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris – une accusation que ce dernier récuse – elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L’épreuve de combat qui s’ensuit – un éprouvant duel à mort – place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.