À l’occasion de la première résidence croisée entre le centre d’art Le Lait et le GMEA (Centre national de création musicale d’Albi-Tarn), et avec la volonté affirmée de croiser arts visuels et arts sonores, les deux structures albigeoises ont accueilli l’artiste Dominique Blais en résidence de création du 12 au 30 octobre 2020, en vue d’une exposition qui se déroulera au centre d’art du 23 janvier au 21 février 2021.

Depuis plus de dix ans, la démarche artistique de Dominique Blais questionne de manière transversale les frontières des perceptions visuelle et auditive. Prenant la forme de dispositifs et d’installations, ses œuvres établissent des scénarios où se conjuguent matériel et immatériel, visible et invisible, audible et inaudible, au travers de médias hétérogènes. Son travail entretient un rapport au son, matériau qui, sans être exclusif, en constitue un élément prépondérant. Ses réflexions conceptuelles et esthétiques portent sur les flux, présents dans notre quotidien tout en pouvant se révéler imperceptibles : ses œuvres fonctionnent comme des révélateurs de ces énergies invisibles au travers de matériaux et techniques variés. Aussi, la dimension contextuelle, avec une prise en compte spécifique de l’espace et du temps, est un vecteur déterminant de sa pratique.

Dans le cadre de sa résidence croisée entre le GMEA et Le Lait, Dominique Blais a développé un projet qui interroge les deux structures au travers de leurs espaces (spatial, temporel, physique, acoustique…) respectifs. Attentif à l’histoire des lieux, à l’empreinte du temps, aux matériaux et au matériel, il a pratiqué à Albi une forme d’enquête sur les lieux et les structures qui l’ont accueilli. L’exposition qui en résulte propose un ensemble d’œuvres sonores et visuelles, articulées autour de la notion de « transitoire », qui mettent en perspective la mémoire, les flux, la subtilité poétique de quelques détails architecturaux, ou encore la part d’ invisibilité qui constituent l’identité de ces lieux et structures.

Le regard exercé de Dominique Blais nous invite, au travers d’exemples singuliers, à réenvisager notre environnement d’une manière plus globale, en se montrant attentif aux différentes couches qui constituent le réel.

Plus d’informations : centredartlelait.com

Crédit photo : Dominique Blais, Apparatus (Tunnel Edit), 2011-2015. Photo : Martin Argyroglo. Copyright Dominique Blais et ADAGP.