Sélectionner une page

« Quand j’étais enfant, une amie était majorette, ce qui me faisait fantasmer. Si je me replonge dans ces souvenirs, je suis traversé par un sentiment mêlé, entre nostalgie, admiration et désuétude.
Cette figure convoque différentes réalités, du défilé quasi militaire dans la rue à la musique jouée par une fanfare en passant par les costumes de parade à paillettes.
J’ai rencontré les Major’s Girls de Montpellier, réunissant des femmes d’une moyenne d’âge de 60 ans dont Josy, la capitaine, qui a commencé la majorette à 15 ans en 1964.
Ce n’est pas une histoire de la majorette qui se dessine mais bien leurs histoires, à travers leurs récits, entre la fougue de leur jeunesse et leur maturité d’aujourd’hui. »

Mickaël Phelippeau

Photo : © Mickaël Phelippeau, Majorettes

Majorettes | Mickaël Phelippeau

Plus d'événements