Sélectionner une page

Installé sur la scène, dans un espace boisé, le public se tient au plus près des instruments de bois (piano, violoncelle) pour mieux plonger dans un sommeil éveillé, à l’écoute des mots-sons des interprètes, ces mots empruntés au poète-penseur Gaston Bachelard qui irriguent depuis de nombreuses années les créations de Pierre Meunier et Marguerite Bordat.

Conçue comme un oratorio dédié aux quatre éléments, cette pièce honore l’enthousiasme d’une pensée joyeuse en proposant, de résonances profondes en raisonnements légers, de redécouvrir le chemin qui mène de la rêverie intime à une réflexion lucide et engagée sur ce qui nous constitue et permet la vie : l’eau, l’air, la terre et le feu. Cette « rêverie élémentaire » imaginée en contrepoint à ce qu’hélas nous savons : la dégradation croissante de notre planète, nous invite à prendre le temps de restaurer un lien d’amicalité et de reconnaissance envers cette nature attaquée.

Photo : JP Estournet

Bachelard Quartet | Marguerite Bordat, Pierre Meunier

Plus d'événements