Accompagner la création et soutenir les jeunes compagnies, tel est le but de L’Atelline, lieu d’activation Art&Espace public à Juvignac. Ce vendredi 11 septembre, le lieu propose l’avant-première de la création A taille humaine par la Cie Délit de Façade. 

Pour ce premier temps public organisé depuis la crise sanitaire, c’est un spectacle fort que propose de découvrir L’Atelline. Avec A taille humaine, il est question d’amour, de crise familiale, mais surtout d’un jeune garçon,  Damiane, en situation irrégulière et qui disparaît de la classe où il était scolarisé.

Se pose alors deux questions : où se cacher dans l’espace public ? Où se cacher quand on peut être retiré de l’école parce qu’on est clandestin ?

Avec A taille humaine on retrouve les thèmes chers à la Cie Délit de Façade : l’amour, et sa difficulté, la force de vivre contre l’adversité, « envers et contre tout » et l’énergie vivifiante d’une parole intime dans l’espace public, une mise en perspective de la cité, une résonance avec la société actuelle…

Organisé dans le respect des règles sanitaires, cette avant-première est gratuite mais sur réservation (en suivant ce lien).

Plus d’informations : latelline.org