Ancienne Étoile de l’Opéra national de Paris, désormais directeur de la danse et de la chorégraphie du Ballet du Capitole de Toulouse, Kader Belarbi aime tous les styles. Une pluralité qu’il met au service de ses créations, notamment pour A nos Amours.

Trois pièces courtes composeront la soirée proposée au Circa. Salle des pas perdus, la première, s’inspire d’un poème de Louis Aragon. Quatre personnages trainent leurs valises et leurs souvenirs sur des pièces pour piano de Serge Prokofiev. Comme autant de visions fugitives, Kader Belarbi nous montre une humanité en panne.

Dans Liens de table, ce sont les liens familiaux que le chorégraphe explore. Un père, une mère, leur fils et leur fille sont réunis autour d’une table. Le fils, animé par la rébellion et l’émancipation déclenche des tensions. Devant nous, se joue la réalité des liens familiaux, parfois complexes.

Dernière pièce proposée, A nos Amours dissèque les relations de couple en fonction de trois âges de la vie : la jeunesse, l’âge adulte et la vieillesse.

Dim. 8 mars au CIRCa, Pôle National du cirque – Allée des Arts à Auch (32).

Plus d’informations : tél. 05 62 61 65 00. circa.auch.fr