47ème Saison Musicale des Amis de Saint-Guilhem-le-Désert

Renaud Garcia-Fons et Claire Antonini

En attendant le lancement de la 47ème Saison Musicale de Saint-Guilhem-le-Désert, il est possible de calmer son impatience avec un concert d’avant saison le 18 juillet. C’est le duo Renaud Garcia-Fons (contrebasse cinq cordes) et Claire Antonini (theorbe, luth baroque) qui vient partager ses mélodies avec « Farangi » (album à paraitre en Novembre 2018). Leur association musicale est né du désir de deux musiciens d’apporter une expression nouvelle au thème de la rencontre des musiques d’Orient et d’Occident et plus particulièrement de la musique baroque. Instrumentistes d’exception, reconnus dans les domaines du jazz, des musiques anciennes et des musiques du monde, Claire Antonini et Renaud Garcia-Fons se produisent régulièrement sur la scène internationale, et notamment en duo en création à l’opéra de Lyon, au Metropolitan de New York, au festival d’Elmau en Allemagne…

C’est en septembre, aux derniers chants des cigales, dans la douceur d’une fin d’été que revient cette année, le festival « Grandes voix et jeunes Talents »  …
Au rendez-vous de cette 47° édition, un voyage aux résonances baroques, tout en contrastes, servi par des artistes d’exception.

Magali Léger a des liens particuliers avec Saint-Guilhem-le-Désert : sa voix y a déjà résonné dans des concerts mémorables. Entourée des cordes de l’Orchestre baroque de Montauban « Les Passions », elle nous revient et célèbre dans toute sa splendeur baroque la musique sacrée de Naples.
En compagnie de l’Alto Paulin  Bündgen, elle interprètera un  émouvant  programme dédié à la Vierge. Stabat Mater et Salve Regina de Pergolèse et Scarlatti – 07 septembre

Des lacs du Connemara aux pubs de Thomastown, plongeons  avec les Musiciens de Saint-Julien  dans le fécond répertoire de la musique baroque d’Irlande et d’Écosse. Composé de chants gaéliques, d’airs de danses et de pièces instrumentales variées, ce voyage musical sur les terres celtes ne manquera pas de nous envoûter !
The hight road to Kilkenny -08 septembre

Un Requiem sans chanteur, des opéras sans orchestre,  de Salzbourg à Vienne, le facétieux Mozart en sourit d’avance ! Deux parmi les plus belles voix Mozartiennes au service d’un Mozart qui devient chambriste dans ses chefs d’œuvre les plus orchestraux.
Raquel Camarinha et Sébastien Droy, avec leurs complices du Quatuor Debussy se livrent ici moins à un duel qu’à un échange galant et sensible.  Duel Mozartien – 14 septembre

La viole de gambe de Jay Bernfeld, le clavecin de Jean Rondeau, la voix de Julie Fioretti, …
C’est l’ensemble iconoclaste Fuoco e Cenere qui  revient à Gellone pour nous offrir quelques pages mélodieuses de Moreau, Couperin, de la Barre, … ici accompagnées par des dessins narratifs et les improvisations de crayon de l’illustrateur Fred Bayle, donnant ainsi libre cours à l’imagination de l’auditeur. « Judith et Esther, Destins divins – 21 septembre

Vagabond, le festival  franchit cette année encore le vénérable Pont du Diable et s’installe à Aniane le temps d’un concert : le 09 septembre  pour un récital de l’atelier lyrique des solistes de l’Abbaye de Sylvanès donné dans le cadre prestigieux de la chapelle de l’ancienne Abbaye d’Aniane.

47ème Saison Musicale des Amis de Saint-Guilhem-le-Désert.  Du 7 au 30 septembre . Informations www.amisdestguilhem.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.