Pour sa vingt-cinquième édition, ce sont trente-cinq artistes qui défendront la Chanson Française à Texte pendant les six jours du festival « Barjac m’en chante » du 27 juillet au 1er Août.

Sur l’esplanade, dans la cour de l’école publique, à l’espace Jean Ferrat ou dans la salle Trintignant, le beau village gardois se met en quatre pour la musique. En quatre scènes… Et un lieu de rendez-vous : Le jardin des papotages, théâtre de rencontres et de débats, d’apéros et d’expositions. Le lieu est nouveau, il est lieu de dialogue et de partage. On peut s’y retrouver pour échanger, boire un café…

Le festival, qui attend plus de 9000 spectateurs, compte aussi des spectacles gratuits pour les enfants à partir de 3 ans.

Un programme d’activités variées : remise de prix, scènes ouvertes… Coup de cœur pour la visite le mardi 30 juillet au jardin des Papotages de la cabine « Le Poématon », un isoloir aux allures de photomaton imaginé par Isabelle Paquet, directrice de la compagnie Chiloé, dans lequel vous pourrez vous offrir une pause poétique… « Ecoutez, vous allez entendre un poème ! ».

Pendant toute la durée du festival, une foire Bio est organisée sur la grande place. Soixante producteurs locaux viendront présenter et vendre leurs produits bio du terroir.

Un festival éco-citoyen qui s’engage et sensibilise le public à la gestion responsable des déchets, valorise le terroir et favorise le covoiturage…

En ce qui concerne la programmation musicale, elle sera cette année encore d’une grande qualité, avec des noms comme Marion Cousineau et Anne Sylvestre, San Sévérino ou Zoé Simpson, l’auteure interprète de « Novembre sous les cendres », chanson sur les attentats de novembre 2015.

Du 27 juillet au 1er Août 2019. www.barjacmenchante.org

NC