11ème rendez-vous de la photographie documentaire ImageSingulières à Sète du 29 mai au 02 juin 2019

Pour sa 11ème édition, le festival de photo-reportage de Sète « ImageSingulières » ramène une fois de plus la photographie documentaire à ses fondamentaux. Il n’est pas question de spectaculaire ou même de grandiose mais bien de vérité, de celles qui poussent à la réflexion. Cette année, le festival qui a ameuté plus de 60 000 visiteurs l’an passé pause ses valises dans le centre-ville de Sète dans le but de toucher un publique toujours plus large. Il investira le sublime Théâtre de la Mer pour des soirées projections uniques. Vanessa Winship est l’artiste résidente de cette 11ème édition. La photographe anglaise est la seule femme à avoir obtenu le prestigieux prix Cartier-Bresson. Le travail qu’elle à réalisé sur les paysages de Sète entre novembre et janvier sera exposé dans la Chapelle du Quartier-Haut. John Trotter, lauréat du Grand Prix ImageSingulières 2018, sera de retour avec une exposition dédiée aux problématiques qui entourent la rivière Colorado.  Un travail de longue haleine qui s’étend sur une période de dix ans et qui est mis en valeur par le Réservoir, nouveau haut lieu de la culture sétoise. Au programme également, Nina Berman et son documentaire sur une jeune survivante du trafic sexuel, Nicola Lo Calzo qui exploite le thème de la traite et de l’esclavage et une rétrospective consacrée à la photographe Argentine Adriana Lestido. Les images en noir et blanc de Yan Ming aborderont sous un œil critique le développement économique de la Chine qui sévit dans le pays depuis des années au détriment de sa culture traditionnelle tandis que Jon Lowenstein présentera le « South Side » de Chicago. Les photographies de Ronan Guillou, auteur de l’affiche officielle du festival, offrent quant à elles un regard singulier sur l’étrange pays qu’est l’Alaska. Aussi, l’Entrepôt Larosa 2 abritera cette année une exposition collective consacrée aux nouvelles écritures documentaires. Celle-ci réunira trois projets qui allient tout à la fois le journalisme, l’anthropologie et la photographie.  « Les Utopies rouges » aborde l’idéalisation du communisme dans les pays de l’Est, tandis qu’ « Is this tomorow » évoque les moyens mis en place durant la guerre froide pour lutter contre les mouvements de gauche. Enfin, « A Study of Assassination » détourne des documents d’archives et offre un focus sur l’influence de la CIA au Guatemala. Ce programme d’une justesse particulièrement impressionnante vient rendre hommage à un festival qui touche et surprend de plus en plus chaque année.

Du 29 mai au 16 juin à Sète. Tel. 04 67 18 27 54. www.imagesingulieres.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.