Installé au cœur des Beaux-Arts, les Studios du Lunaret (une ancienne salle de sport) pourrait bientôt changer de visage et devenir un tiers-lieu mêlant activités culturelles et culinaire. C’est, en tout cas, le projet qui a été dessiné le mercredi 13 avril lors d’une conférence de presse par le promoteur Thierry Aznar, directeur d’Aeko, à la tête du projet. 

« Nous voulons que ce tiers-lieu devienne le cœur battant des Beaux-Arts » a ainsi expliqué Thierry Aznar dont l’entreprise Aeko dirigera et financera le projet. Ce bâtiment, nommé provisoirement « Plaza Beaux-Arts » devrait devenir un espace hybride mêlant restauration et culture.

Une façade entièrement repeinte par trois artistes

Réparti sur trois niveaux, le lieu de 400 m² devrait accueillir des espaces de food-court, ainsi qu’une programmation d’événements liés à la cuisine : ateliers, chefs invités, performances culinaires…

Mais, plus qu’un espace de restauration, le tiers-lieu sera aussi dédié à l’art qui envahira les différents étages et même l’extérieur du bâtiment. La façade devrait être ainsi confiée à l’imagination de trois artistes sélectionnés par le Mo.Co. et son directeur général Numa Hambursin. L’artiste franco-iranienne Nazanin Pouyandeh pourrait être la première a imaginé un décor pour l’extérieur de ces halles. À l’intérieur, des concerts, expositions, projections, rencontres et autres événements artistiques rythmeront la vie du lieu. Enfin, un partenariat avec l’École des Beaux-Arts, toute proche, pourrait également être noué.

Un projet soutenu par la Ville

Si la Ville de Montpellier ne financera pas ce projet, le maire, Michaël Delafosse, se « réjouit » qu’un tel lieu s’installe dans le quartier des Beaux-Arts : « En 2021, j’ai opposé une fin de non-recevoir à Carrefour qui, sans prévenir la Mairie, souhaitait s’implanter aux Beaux-Arts, et ainsi menaçait le commerce de proximité du quartier. Aujourd’hui une solution est trouvée, favorisant la qualité de vie et en préservant le tissu commercial des Beaux-Arts », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse.

Côté travaux, ils devraient commencer à la fin de l’année pour une ouverture prévue fin 2023, début 2024.