Sélectionner une page

Saint-Jean-de-Védas : le festival “Festin de rue” animera les rues du centre-ville les 14 et 15 septembre

20 Juin 2024 | Cirque | Arts de la rue, Festivals, Hérault, Spectacles vivants

En l’espace de deux jours, les 14 et 15 septembre, Festin de rue proposera aux spectateurs une soixantaine de représentations gratuites mettant en avant les arts de la rue. Du cirque à la danse, du burlesque à l’engagement, la programmation pluridisciplinaire de cette édition répondra aux goûts de tous ! 

Au programme : 

Les deux temps forts à ne pas manquer

  • Le samedi à 21h30, le renommé CirkVost proposera Pigments à 21h30 ; un spectacle aérien où une quinzaine de voltigeurs se croiseront dans leur vol à plus de 15 mètres de hauteur. Une représentation qui pourra émerveiller le public, comme lui donner le vertige…
  • Et pour clôturer cette édition, le festival a pris le parti de proposer une déambulation dynamique dans la rue Auguste Renoir avec notamment des danseurs de hip hop qui prendront possession du mobilier urbain (Be hop ! ; dim. 15 sept, 21h).  

Des artistes engagés

  • PLS – Prendre le soin est un spectacle réalisé par la compagnie La Berroca qui traite d’un sujet actuel : la crise hospitalière. Le public sera plongé, à travers le théâtre et la danse, dans le quotidien des infirmiers (sam. 14 sept, 14h30). Le lendemain, le dimanche à 17h30, une rencontre avec les actrices sera organisée pour échanger sur les témoignages qu’elles ont pu recueillir. 
  • Avoir un enfant, est-ce un choix ? C’est la thématique qu’abordera le spectacle Naître qui confronte deux personnages que tout oppose. Un texte dur qui “peut prendre au ventre” (sam. 14 sept. 15h30 et dim. 15 sept, 18h).
  • Josiane ou l’art de la résistance propose un spectacle engagé, un discours féministe haut en couleurs, qui sera interprété à travers le théâtre et le cirque (sam. 14 sept, 17h30 et dim. 15 sept, 18h).
  • Avec C’est pas (que) des salades, la compagnie Les philosophes Barbares traitera des difficultés de la profession des agriculteurs (sam. 14 sept, 15h et dim. 15 sept, 17h). 
  • Sacré Môman, est un spectacle qui parle de la période post-natale avec humour et démesure. La pression d’être une “super maman” et la charge mentale seront débarrassées de l’idéalisation dont peut être sujet cette période de la vie d’une femme (sam. 14 sept, 20h et dim. 15 sept, 16h30). 
  • Une amitié qui sauve, la solidarité qui permet de se hisser vers le haut ; c’est ce que propose le spectacle Hune du Paon dans le ciment (sam. 14 sept, 15h30, 18h30 et dim. 15 sept, 15h30, 18h30).

Pour les kids

  • Le Voyage de Rita transportera nos plus petits à travers une aventure pleine de féérie dans un cadre intimiste (sam. 14 sept, 14h, 17h et dim. 15 sept, 14h30, 17h). 
  • Dès 3 ans, les enfants pourront, eux aussi, participer activement au festival avec les Ateliers de cirque proposés par Kerozen & Gazoline (sam. 14 sept, 15h, 18h et dim. 15 sept, 15h, 18h). Au programme : activités d’équilibre-motricité, équilibre sur objets et jonglerie ! 
  • From a suitcase est un spectacle de mime comme on les aime : sans parole et qui laisse parler notre imagination (sam. 14 sept, 14h30, 17h et dim. 15 sept, 14h, 16h). 

Du burlesque et du rire

  • Quel est le QI des terriens ? C’est la question que se posent deux extra-terrestres en arrivant sur Terre. Pour y répondre, ils interrogeront le public ; un spectacle où il faut être prêt à rire de soi, en somme (Galactica Korp ; sam. 14 sept, 16h30 et dim. 15 sept, 17h30) 
  • Du rire, du rire et encore du rire, c’est ce que prévoit le spectacle 1+1=3, duo absurde qui allie burlesque et cirque (dim. 15 sept à 16h). 
  • Entre connivence et quiproquos, il y a le spectacle à succès On dit pas hein ! Le samedi à 16h30 et le dimanche à 16h, cette représentation sera l’occasion de rire des maladresses du quotidien. 
  • Pour une histoire légère, Les copines de Serge vous propose La Grande Adhésion, inauguration fantasque d’un lieu culturel, un spectacle qui promet d’être burlesque ! (sam. 14 sept, 17h et dim. 15. sept, 16h30) 
  • Les Dolphin Apocalypse : Objectif Miami fera voyager le public à travers un récit loufoque : un trio qui part à la conquête de Miami pour une compétition de nage synchronisé ! (sam. 14 sept, 16h et dim. 15 sept, 15h30)

Un peu de musique

  • Ze Bestoufle, c’est une musique qui entraîne, qui nous parle et des paroles décalées. Le groupe Les frères Jacquard propose un “Bestoufle” de ce qu’ils ont produit depuis 10 ans ! (dim. 15 sept, 19h30). 
  • Proximitude, un concert participatif et dynamique, sera proposé par Le Marteau à Plumes le samedi à 19h. 
  • Un concert java, rock et musette sera délivré par la compagnie “5 marionnettes sur ton théâtre”, une représentation qui promet d’être festive (10 ans de live ; sam. 14 sept, 22h30). 

Les insolites 

  • Les Batteurs de Pavés, duo reconnu dans le domaine de l’art de rue, reprennent des classiques de manière ludique et joviale. Le 14 septembre à 18h et le 15 septembre à 17h, ils entraineront le public à travers Les Misérables
  • Serre bien tes lacets ! peut attirer la curiosité de certains amateurs de football. Les deux artistes proposent un spectacle inédit qui combine leurs deux passions : la danse et le football, le tango et les dribles (dim. 15 sept, 16h et 19h). 
  • D’anciens étudiants du Cours Florent feront (re)découvrir l’histoire de Saint-Jean-de-Védas en faisant déambuler le public à travers la ville (Visite vivante, sam. 14 sept, 13h30, 18h et dim. 15 sept, 15h, 19h). 
  • Ceux qui seraient tentés de s’amuser à se faisant peur, L’étrange cas du docteur Jekyll et de monsieur Hyde pourrait les séduire. Le samedi et le dimanche à 20h, au moment de la tombée de la nuit, cette pièce, où les acteurs porteront des masques, plongera le public dans une ambiance particulière ; une adaptation du chef-d’œuvre de R. Stevenson ! 
  • Une ode à la rencontre, à la quête de la différence, et à la beauté de notre environnement, c’est ce que mettra en avant la marionnette géante de la compagnie Les Hétéroclites. Cette déambulation poétique, Racines, aura lieu le samedi à 14h30 et 16h30 et le dimanche à 15h30 et 19h. 
  • Le public aura l’occasion de participer à une production du 7ᵉ art avec Robin des Bois, Moteur, ça tourne… ACTION !. Spectateurs et figurants ne feront plus qu’un le samedi à 14h et 19h et le dimanche à 15h et 19h. 

Souffle d’intimité 

  • Un personnage anxieux et maladroit, Wanda, trouve pour seul lieu de répit ; les toilettes, et ils ont un nom, c’est Eugène. Petit éloge de la gêne est une ode au courage, un seul-en-scène drôle, instructif et sensible (sam. 14 sept, 16h et dim. 15 sept, 16h30.)
  • Un moment de poésie et de délicatesse sera offert par le couple circassien Alta Gama. Sur un vélo, les artistes partageront, au public, l’harmonie qui circule entre eux (Mentir lo Minimo ; les 14 et 15 sept, 18h).
  • Dans mes cordes est un spectacle de cirque poétique créé par Elisa Alcalde pendant le confinement. Il y sera question du travail sur le corps, de la solitude et des relations aux autres (sam. 14 sept, 15h et 18h30 et dim. 15 sept, 15h et 17h30).

HL

Pour plus d’informations : festinderue.com

CatégoriesCirque | Arts de la rue | Festivals | Hérault | Spectacles vivants

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi