Le musée d’art moderne de Céret présente cet été une grande exposition consacrée à Aristide Maillol, un des plus célèbres sculpteurs du vingtième siècle, principalement connu pour ses sculptures de nus féminins aux lignes épurées. Cet accrochage présente le lien privilégié que l’artiste a entretenu toute sa vie durant avec sa terre natale.

Originaire de Banyuls, il revient chaque hiver travailler dans sa métairie, qui deviendra musée par la volonté de Dina Vierny. La jeune femme modèle y accompagne le sculpteur au cours de ses dernières années de création qui donnèrent naissance à « L’Harmonie », ultime sculpture inachevée, au titre évocateur et en quelque sorte testamentaire.

Autour de Maillol, son disciple Henri Frère, le poète Joseph Sébastien Pons, les artistes roussillonnais composent une assemblée éprise d’art, de poésie et de la nature catalane qu’ils considèrent comme leur Arcadie, cette région de la Grèce et province mythique devenue synonyme de terre de la douceur de vivre et de la poésie.

Du 2 juillet au 30 octobre. 8, Boulevard Maréchal Joffre. Tél. 04 68 87 27 76.
www.musee-ceret.com