Sélectionner une page

Mèze : Isabelle Marsala sera exposée pour la 9e édition de “Sacré St Art” à la Chapelle des Pénitents du 4 juillet au 31 août

3 Juil 2024 | Expos, Expos, Hérault

Chaque année depuis 2016, l’association des Amis des Pénitents et les Éditions d’Art Anagraphis organisent le Sacré St Art ; un artiste est exposé au sein de la Chapelle des Pénitents de Mèze. Cette année, il s’agit d’Isabelle Marsala dont les œuvres seront présentées du 4 juillet au 31 août. 

Sacré St Art, c’est une histoire d’art, mais pas que. Il s’agit également de préserver le symbole de l’identité mézoise : la Chapelle des pénitents. Depuis 1988, l’association des Amis des Pénitents œuvre pour sauvegarder cet héritage. En collaboration avec les Éditions d’Art Anagraphis, cette neuvième édition de Sacré St Art a pour objectif de restaurer grâce à l’art en récoltant des fonds qui s’ajouteront à ceux obtenus récemment dans le cadre de la mission Bern-Fondation du Patrimoine, de la Ville de Mèze et de Sète-Agglopôle-Méditerranée. Ainsi, la troisième phase des travaux de sauvegarde de la chapelle auront lieu à la fin de la période estivale. 

Depuis neuf ans, la chapelle reçoit en résidence des artistes qui conçoivent des œuvres spécifiquement pour l’exposition Sacré St Art. Cette année, Isabelle Marsala présentera au public son univers onirique avec un travail conséquent sur la peau et l’éclat des regards, témoignant de son appétit du monde et de la vie. Dans ses peintures, il s’agit de femmes essentiellement. L’absence de narration laisse le public face à la présence des figures. Isabelle Marsala, étant en résidence, a pu s’imprégner du paysage mézois, de l’étang et de la mer. Elle a intégré dans ses productions l’élément de l’eau qui se retrouve à travers les couleurs, les jeux, les sensations et les rêves. Autre singularité de l’exposition : un travail à quatre mains réalisé avec l’artiste Marc Na intitulée Les icônes. Des icônes ? Certes mais empreintes d’une spiritualité douteuse et ironique ; un culte qui célèbre les temples de la consommation de masse. Isabelle Marsala peint, Marc Na accumule, découpe et colle. Une collaboration qui peut piquer la curiosité de certains …  

Pour plus d’informations : lespenitentsmeze.com 

CatégoriesExpos | Expos | Hérault

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi