La Maternité suisse d’Elne invite le Festival International de Photojournalisme Visa pour l’Image. L’exposition « Displaced – Femmes en exil », signée Marie Dorigny, décrit l’effroyable périple de celles qui fuient le pire pour rallier l’Europe. A voir du 5 novembre au 11 décembre.

De décembre 2015 à janvier 2016, la photojournaliste française Marie Dorigny a voyagé en Grèce, Macédoine et Allemagne, auprès des femmes réfugiées. Celles-ci, avec leurs enfants, constituent désormais plus de la moitié des exilés, mais subissent davantage de discriminations et de violences que les hommes. « Displaced – Femmes en exil » décrit la  condition des Irakiennes, Syriennes et des Afghanes réfugiées et de leurs enfants, fuyant la guerre, la violence et la terreur.

Ces photos sombres racontent l’éclaircie au-delà des visages hébétés, inquiets et épuisés. De l’insécurité à la sécurité, cette exposition unique raconte une époque tiraillée entre la nécessaire protection et les impératifs politiques. Ce reportage est une commande du Parlement européen présenté lors du festival Visa pour l’image 2016 à Perpignan. Il est aujourd’hui présenté à la Maternité suisse d’Elne car ce bâtiment a vu naître 597 enfants de 1939 à 1944, après la Guerre d’Espagne. Avec Visa pour l’Image, ce haut lieu de l’Europe mémorielle et humanitaire fait résonner l’Histoire et l’actualité…

« Displaced – Femmes en exil », de Marie Dorigny
Maternité suisse d’Elne – 500, 510 Mas d’Avall, 66200 Elne
Tous les jours sauf le lundi, de 10h00 à 12h30 et de 14h à 17h.