L’auteur d’un des plus grands tubes planétaires, Soul MAKOSSA, l’homme aux puissants éclats de rire Manu Dibango nous a quitté, lui aussi touché par le Covid 19…

Figure de l’Afro Jazz, le Camerounais, à l’immense créativité, sous l’influence des grands du jazz, Duke Ellington, Charlie Parker ou encore Count Basie, fait ses premiers pas musicaux à Chartres. Arrivée à l’âge de 15 ans à Marseille, après des études chaotiques, (il échoue à son baccalauréat). Son père déçu, lui coupe les vivres en 1956 ; Pas le choix, pour gagner sa vie, il court les cachets et c’est à Bruxelles qu’il joue dans les cabarets et les cirques. Il rencontre et se marie avec « COCO » et aussi Joseph Kabaséle, le chef d’orchestre de l’African-Jazz, qui va lui ouvrir les portes de L’Afrique.

A l’origine du Twist en 1962, le musicien va devenir une référence mondiale de la world music, Papa Manu, le saxo, restera gravé dans nos mémoires comme une légende… Nous serons présents à l’hommage qui lui sera rendu dès que la situation le permettra.

DDY