Dès qu’il le peut, Louis Larnaud, amoureux de la nature en général et de la mer en particulier, va se balader sur les plages, un grand sac à la main. Il y enfoui sa récolte, faite d’objets et de matériaux déclassés, rebuts de la société du gaspillage.

Son précieux butin devient le matériau de ses œuvres. Un détournement artistique et plastique, qui donne une seconde vie à ces déchets. Comme une enfant dont il a gardé la faculté de s’étonner et de s’émerveiller, il transforme, coupe, scie, colle pour créer un monde à lui, très poétique.

Marie-Christine Harant

Il expose cet été à Sévérac-le-Château à la boutique des Triplettes – 11, rue des Douves du 9 juillet au 28 août et à La Poterie Lafont à Saint-Chély-d’Apcher – 107, avenue Théophile Roussel du 11 juillet au 28 août.