Pour compléter le dossier « Les saisons 2016/2017 » paru dans le numéro d’octobre-novembre de l’Art-vues, le magazine a le plaisir de vous faire découvrir les saisons culturelles de deux Centres Nationaux des Arts de la Rue : Pronomade(s) à Encausse-les-Thermes, et l’Usine à Tournefeuille, tous deux situés en Haute-Garonne.

Pronomade(s), Centre National des Arts de la Rue de Haute-Garonne

Centre National des Arts de la Rue (CNAR) depuis 2009, Pronomade(s) en Haute-Garonne développe deux grandes missions : l’accompagnement des artistes et des œuvres d’une part, et l’accompagnement du territoire et de ses habitants d’autre part.
Projet culturel de territoire, Pronomade(s) est ainsi pensé non plus seulement pour les habitants mais également avec eux, réaffirmant la place centrale de la population dans les projets culturels. Pronomade(s) s’appuie alors sur la diversité des formes du spectacle vivant d’aujourd’hui pour offrir une nouvelle saison riche et variée à son public.

  • Un soir chez Boris d’Olivier Debelhoir, théâtre sous yourte, les 9 et 10 novembre à 21h à Laffite Toupière ; le 12 novembre à 21h et le 13 novembre à 17h à Carbonne. Boris vous invite dans sa cabane de chasse pour une soirée aux apparences festives, avec quelques notes d’accordéon bien choisies. Mais Boris est seul. Souvent seul. Boris est toujours seul. Seul dans sa yourte mais pleins dans sa tête.
  • Apostrophe(s) par Les chiennes nationales, théâtre à table, le 18 novembre à 21h à Martres Tolosane ; le 19 novembre à 17h et à 21h à Soueich. Les Chiennes nationales vous invitent à passer à table ! À assister à un banquet littéraire où seront convoqués, dans le désordre, Madame Bovary, Jane Austen, Solal, Alfred de Musset, Werther, Dom Juan… et où il sera question – vous l’aurez compris ! – de l’Amour avec, bien évidemment de… l’humour !
  • Une longue peine par la Cie des hommes, théâtre, le 26 novembre à 21h à Saint Gaudens. Cinq personnes, avec à leur actif de longues années de prison ou de parloir, anciens détenus ou proches de détenus ayant purgé une longue peine, vous diront avec leurs mots, l’isolement, la solitude, l’enfermement, la séparation, le manque, le désarroi, le sentiment d’abandon, l’amour par-dessus les murs…
  • Mange moi par la Cie La sœur de Shakespeare, théâtre de bouche, du 1er au 4 décembre à 20h à Labroquère. Vous serez conviés dans un restaurant (un vrai) pour un dîner (réel). Dans la salle, parmi vous, un couple dînera, en tête à tête. Entre eux va naître un échange sensuel, cru et subtil. Vous serez ainsi invités à écouter cette conversation privée, intime, personnelle qui prendra corps à la table voisine.
  • Bâtiment Monde par Ici-Même [Gr.]), randonnée intérieure, du 7 au 11 décembre, de 11h à 21h à Saint Gaudens. Visite guidée les yeux fermés, Bâtiment Monde vous propose de (perce)voir un lieu – ici, le centre hospitalier de Saint Gaudens – différemment, privé de la vue, les autres sens en éveil. Pour ce parcours à l’aveugle, vous serez accompagné d’une personne qui vous mènera au cœur du bâtiment, monde à part entière.
  • La veillée par OPUS, raclette théâtrale, le 16 décembre à 21h à Saint Martory ; le 17 décembre à 21h à Juzet d’Izaut. C’est Noël. Ou presque. Mme Champolleau et M. Gauthier, originaires de Ménetreux, sont en excursion organisée sur le piémont pyrénéen et logés par l’amicale du troisième âge du village durant leur séjour. Ils vous attendent pour faire une veillée autour d’un four à raclette en guise de feu de camp !

Pronomade(s) en Haute-Garonne
Centre national des arts de la rue
Rue de la Fontaine, 31160 Encausse-les-Thermes

Tel : 05 61 79 95 50 / Site : http://www.pronomades.org/

 

L’Usine, Centre National des Arts de la rue et de l’Espace public

L’Usine, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace public, est un lieu de création artistique qui accompagne et accueille, en résidence ponctuelle ou permanente, des compagnies nationales et internationales pour la création de leurs spectacles. Elle coproduit également de nombreux projets artistiques en cours de réalisation.

L’Usine inscrit des projets artistiques sur le territoire, entre diffusion (programmation pour les 37 communes de Toulouse Métropole) et infusion (participation au développement de créations in situ, reposant sur la rencontre entre artistes, habitants et œuvres). L’Usine est également un lieu de formation, de sensibilisation et de production. Enfin, elle inscrit son action au niveau international avec des partenaires culturels et institutionnels.

  • Nuits Bleues # 4, arts marionnettiques, le 5 novembre à 19h à Tournefeuille. Après la performance, après le mouvement, la quatrième édition des Nuits Bleues est consacrée aux arts marionnettiques. Dans une dynamique à l’échelle de la métropole toulousaine, cette soirée est présentée en partenariat avec Odradek, Pôle de création et de développement pour les arts de la marionnette. Une programmation issue du répertoire de la compagnie Pupella Noguès et diverses pièces venues des quatre coins de France avec notamment le Théâtre de La Licorne et ses petits polars… le tout proposé dans les divers espaces de création de l’Usine.
  • Un soir chez Boris d’Olivier Debelhoir, cirque sous yourte, le 16 et 17 novembre à 20h30 à Tournefeuille. Un doux mélange des genres. C’est du cirque, mais pas seulement. Attachant, Boris est un personnage pourtant bourru, incarné par Olivier Debelhoir. Cet artiste circassien en a fait du chemin : de la danse classique au taïchi en passant par le funambulisme, il espace en trop manipule, joue, invite, paye un coup, des coups… A voir dans la chaleur feutrée d’une yourte au cœur de l’automne.

l’Usine, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace public
6, impasse Marcel Paul – ZI Pahin – 31170 Tournefeuille
Tel : 05 61 07 45 18 / Site : http://www.lusine.net/