Créé en 1985, ce festival est né du désir de montrer et de défendre un cinéma de qualité en privilégiant la rencontre autour des films et le brassage des publics.

Durant une semaine, une centaine de films est projetée, sans compétition. Dans la mesure du possible, les films sont présentés par le réalisateur/la réalisatrice ou un membre de l’équipe du film.

La programmation se compose de 3 sélections :

L’hommage à… est dédié à l’oeuvre d’un cinéaste ou d’un producteur. Cette année c’est Denis Gheerbrant avec une sélection d’une dizaine de films qu’il a réalisés, dont On a grèvé (2014), Les Femmes de la cité Saint Louis (2009), Le Centre des rosiers (2009), Après, un voyage dans le Rwanda (2003), Le Voyage à la mer (2000), Grands comme le monde (1998), La Vie est immense et pleine de dangers (1994), Et la vie (1990), Question d’identité (1985).

Les vagabondages cinématographiques, un libre parcours dans la cinématographie mondiale actuelle : environ 80 films récents, courts ou longs métrages, fictions ou documentaires, inédits, peu diffusés ou en avant première.

Une carte Blanche à la Cinémathèque de Toulouse et au CNC permet d’explorer le patrimoine cinématographique autour de la thématique « la figure du bouc émissaire au cinéma ».

Du 20 au 27 août. Tél. 05 65 22 89 99. Programme complet : www.gindoucinema.orf