Sélectionner une page

« Expositions multiples » : nouvel accrochage au Réservoir à Sète à partir du 18 septembre

18 Sep 2020 | Expos, Hérault, Photographie

Pendant un mois, du 18 septembre au 19 octobre, Le Réservoir à Sète propose une Expositions multiples. Pour l’occasion, la galerie réunit trois artistes pour trois expositions en une ! Les oeuvres de Chad Keveny, Ed Reddon et Jean-Loup Gautreau se déploiront donc sur les 2 000 mètres carrés du Réservoir. 

Chad Keveny est un artiste irlandais accueilli en résidence à Sète durant un mois. Chad est artiste peintre contemporain et croque la vie à pleine dents. Son œuvre relate les petites scènes du quotidien remplies de simplicités et de délicatesses. Portraits, petites pièces et canevas, son trait est fluide, spontané et graphique. Chad aime à assembler ses œuvres en polyptyques. Passant ainsi de petites compositions à de grandes fresques que chacun aura cœur d’aménager comme bon lui semble.

Ed Reddon présentera lui Banana Leaves. Il explique : «  Il ne s’agit pas de représenter la feuille de bananier en tant que végétal, mais d’en révéler sa dimension abstraite. Ceci en concentrant mon attention sur la géométrie naturelle de la feuille, ainsi que sur les couleurs et textures qui évoluent selon la saisonnalité. Certaines feuilles photographiées à contre jour sont utilisées comme un filtre entre le soleil et l’objectif. J’oriente mon cadrage afin de valoriser l’effet coup de brosse ou de pinceau. »

Enfin, Jean-Loup Gautreau exposera La Pointe Courte, véritable hommage photographique à ce quartier si particulier de Sète. « Depuis des années, j’ai fait beaucoup de photos de la Pointe, d’abord en noir et blanc, maintenant en couleurs, mais toujours au hasard d’une rencontre, d’une scène, d’un éclairage, d’un ressenti. J’aimerais qu’on y voie, non pas un mythe ni une série de cartes postales, mais juste un des plus beaux quartiers de Sète – et c’est déjà beaucoup – qui vit, qui bouge au rythme de la ville, tout en se préservant, et qui a réussi à conserver ses valeurs, ses habitudes et ses traditions. La modernité, les Pointus s’en sont servis à leur avantage tout en l’empêchant de bouleverser leur vie. »

Plus d’informations : artetpatrimoine.art

Crédit photo : Jean-Louis Gautreau – La Pointe courte

CatégoriesExpos | Hérault | Photographie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi