Depuis 40 ans, nous sommes séduits par Jacques Resch, par son génie créateur, par la délicatesse de son dessin, par son imagination débordante mais aussi par son combat contre toute forme d’injustice.

Peintre libre et passionné, c’est avec ses propres règles qu’il construit des images imprégnées de souvenirs de l’histoire de l’art, de rêves de jeunesse souvent promenés sur les plages de la Camargue, traversées par les affres du monde contemporain. Originaire de Montpellier, autodidacte de formation, il devint professeur de physique pour exercer ensuite par la force des choses en Afrique jusqu’à ce jour.

Artiste surdoué aussi à l’aise dans le trompe-l’oeil que dans la créativité la plus imaginative, son œuvre ne peut laisser personne indifférent. Même si les influences certaines et assumées de Bruegel, Bosch ou Dali sont manifestes, c’est avant tout son imaginaire personnel qui nous attire avec sa profusion de détails (peints pour certains à l’aide d’une loupe), ses phantasmes oniriques, ses angoisses fantastiques devant le consumérisme ambiant et sa recherche toujours recommencée et actualisée d’un bonheur terrestre irrationnel.

« Et puis il y a son talent incontestable, sa technique et ses couleurs souvent tendres comme ses mauves bleus, ocres ou roses qui nous touchent au plus profond et nous entraînent sans difficulté vers des rêves plus apaisés », écrit Jean-Pierre Couder, ami du peintre et spécialiste de sa peinture.

Ce peintre explore toutes les perspectives, à profusion, dans une technique d’une virtuosité glaçante. Le chaos pourtant le trouble, il l’avoue, « je perds pied parfois et je n’ai que le pinceau pour me cramponner » et il n’abandonne pas ! Ce chaos où l’on peut trouver plaisir à se perdre avec lui, ne peut pas simplement l’obliger à fermer les yeux. Dans chaque toile Jacques Resch convoque de nombreuses influences, des mélanges surprenants, des détails drôles et anecdotiques, des perspectives improbables qui peuvent tomber sur des visions plus dramatiques.

BTN

Exposition de Jacques Resch
Du 19 novembre au 4 décembre
Vernissage Vendredi 18 novembre à 18h30

Musée Hofer-Bury – Château des Evêques – 34880 Lavérune
Tél : 04 99 51 20 25 / Site : www.laverune.fr
Ouverture : du jeudi au dimanche, de 15 à 18h (entrée libre)