Décès de Michel Piccoli : les choses de sa vie…

Monstre sacré du septième art, Michel Piccoli est décédé le mardi 12 mai à 94 ans. L’acteur français a marqué l’histoire du cinéma en jouant dans de nombreux films cultes comme Le Mépris, Les choses de la vie ou encore Vincent, François, Paul et les autres

Michel Piccoli s’en est allé rejoindre Romy Schneider, Marco Ferreri et toutes les autres étoiles du cinéma disparues avec qui il a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du septième art.

Immense comédien, Michel Piccoli laisse au théâtre et au cinéma un héritage unique. Sa carrière débute en 1945, mais c’est dans les années 1960 qu’il devient l’un des plus grands acteurs de sa génération en jouant dans des films comme Le Doulos (1962) de Jean-Pierre Melville et Le Mépris (1963) de Jean-Luc Godard.

En plus de soixante ans de carrière, l’acteur a tourné avec les plus grands cinéastes : Jean Renoir, René Clair, Luis Bunuel, Costa Gavras, Alain Resnais, Agnès Varda, Roger Vadim, Mario Bava, Marco Ferreri, Henri-George Clouzot, Alfred Hitchcock, Bertrand Tavernier, Marco Bellochio, Louis Malle, Jacques Demy, Claude Sautet, Claude Lelouch, Claude Chabrol, Ettore Scola, Manoel de Oliveira… Il s’était fait plus rare sur les tournages durant la dernière décennie, mais avait tout de même marqué la Croisette à deux reprises avec Habemus Papam (2011) de Nanni Moretti et Holy Motors (2012) de Leos Carax.

Il est difficile donc de résumer la carrière de Michel Piccoli en quelques films tant nombreux de ces derniers sont devenus cultes. On se souviendra de Michel Piccoli comme d’un acteur qui a marqué la France, l’Italie, et le monde avec des rôles d’une grande richesse.

Thibault Loucheux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.