Libre et prisonnière à la fois, la jeunesse scande des mots d’amour incompréhensibles, des onomatopées de révolte pour s’en faire un rythme et laisser l’énergie des corps faire trébucher le cours des choses. Scandale est une pièce pour 6 danseurs et un musicien.  Véritable touche-à-tout, le chorégraphe toulousain Pierre Rigal s’est d’abord illustré dans l’athlétisme, a étudié l’économie mathématique et le cinéma avant de venir à la danse et à la chorégraphie. Il est aujourd’hui l’une des références phares de la danse contemporaine.

Scandale, 2 février, Circa Auch. Tél. 05 62 61 65 00. www.circa.auch.fr