Danse : Adishatz/Adieu au Théâtre Garonne à Toulouse, les 6 et 7 janvier

Jonathan Capdevielle est une étoile à sa manière. La bonne étoile qui veille sur les siens, leur rend hommage, à distance, avec nostalgie, et brille dans la danse et le chant, c’est Adishatz/Adieu. « Adishatz est construit à partir de la suite technique de l’imitation souvent utilisée pour divertir ; je la détourne avec une force autrement plus trouble. Comme une cassette vierge sur laquelle j’enregistrerais le monde qui m’entoure et me constitue », explique le chorégraphe. Il met en scènes les adieux au pays, Tarbes, là où il laisse son enfance, son père, une sœur, des amis, tout son village. Il surprend à chaque instant nos regards, notre écoute ; Il libère ses dons, ses charmes, sa finesse. Et sa réalité sur le plateau pulvérise l’ambiguïté de la fiction.
Adishatz/Adieu, 6 et 7 janvier, Théâtre Garonne, Toulouse. Tél. 05 62 48 54 77. www.theatregaronne.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.