Alors que les beaux jours se sont désormais installés, et que les restrictions de déplacements sont levées, l’envie de s’évader est grande ! Et si pour votre prochaine escapade vous choisissiez de découvrir les territoires en région ?

Deuxième plus vaste région de France, l’Occitanie est riche d’une diversité de paysages, de cultures, et de traditions. Sur ce territoire étendu, montagnes, rivières, forêts, vallées et littoraux sont autant de destinations à découvrir. Un patrimoine naturel et culturel que la Région Occitanie met en valeur à travers sept parcs régionaux, dont un parc naturel marin, et deux parcs nationaux.
Des Pyrénées aux Cévennes, des Grands Causses au Haut-Languedoc en passant par les Pyrénées ariégeoises, l’Aubrac, les Causses du Quercy, les Pyrénées catalanes, le Golfe du Lion ou la côte Narbonnaise : tous ces espaces sont protégés et permettent à chacun de s’émerveiller devant leur beauté.
Dans ce dossier, nous avons souhaité mettre en avant les richesses patrimoniales de ces grands parcs régionaux. Pour aller plus loin, nous vous invitons également à découvrir la collection des Grands Sites d’Occitanie.
Ces 41 destinations réparties dans toute la région sont parfaites pour des escapades proches de chez vous.

Nous vous proposons donc un voyage dans cette grande région qui a tant à offrir.
Que vous préfériez les randonnées, les balades sur le bord de mer, les visites de monuments, les ruelles escarpées d’un village perché ou les grandes avenues d’une ville : tous les paysages et toutes les découvertes sont possibles en Occitanie ! 

SOMMAIRE

LES PARCS D’OCCITANIE

PARC NATIONAL DES PYRÉNÉES

5 lieux incontournables du patrimoine dans les Pyrénées

Les cirques de Gavarnie, Estaubé et Troumouse

Les trois cirques glaciaires de Gavarnie, Estaubé et Troumouse font partie intégrante du site franco-espagnol « Pyrénées-Mont Perdu » inscrit en 1997 sur la liste du Patrimoine Mondial par l’UNESCO.  Le cirque de Gavarnie est une véritable merveille de la nature : 6,5 km de circonférence, 1 500 m de hauteur, des sommets dépassant les 3000 m et l’une des plus grandes cascades d’Europe. Moins vertical que Gavarnie, le Cirque de Troumouse est en revanche le plus vaste et le plus ouvert des trois, avec une circonférence de près de 11 km ! On y accède en saison en petit train touristique. Sa grandeur alliée à une ambiance paisible et verdoyante lui double confèrent un charme vraiment particulier. Plus petit et plus discret que ses deux voisins, le Cirque d’Estaubé est un site naturel remarquable. Longeant le lac des Gloriettes puis le bucolique ruisseau d’Estaubé, cet itinéraire est un lieu idéal pour observer les marmottes et se promener en famille. 

La réserve nationale du Néouvielle

S’étageant entre 1800 et 3091 mètres, la réserve du Néouvielle est une véritable « montagne au cœur des Pyrénées », une barrière granitique imposante entre la vallée des gaves et la vallée des Nestes. On y accède principalement depuis la vallée d’Aure et Saint-Lary-Soulan. La réserve est reconnue pour ses lacs, 70 ! Les plus grands, les lacs d’Aubert et d’Aumar, sont des lacs de barrage tandis que les Laquettes sont un ensemble de petits lacs. Des lacs de plus petite taille sont souvent entourés de zones humides et tourbières. Royaume du pin à crochets qui s’y déploie jusqu’à 2800 mètres d’altitude, avec ses landes à rhododendron, ses pelouses alpines, tourbières et zones humides, la réserve naturelle est un florilège de paysages et d’habitats. Une biodiversité luxuriante s’y épanouit. La flore ne compte pas moins de 1250 plantes vasculaires dont la subulaire aquatique, l’Androsace des Pyrénées…  La faune, 180 espèces dont l’Alyte qui peut rester en larve durant 10 ans, le Desman des Pyrénées, le Grand tétras, l’Isard… L’omniprésence des milieux aquatiques permet l’observation de 571 espèces d’algues et de deux tiers des espèces françaises de sphaignes.

Le val d’Azun

C’est la vallée la plus occidentale des vallées des Hautes- Pyrénées, au carrefour du Béarn et de la Bigorre. Le village d’Arras-en-Lavedan marque l’entrée dans ce val d’eau et de lumière. Le plus emblématique sommet de cette vallée est le Balaïtous culminant à 3144 mètres. Vallée agricole et pastorale, on y produit du fromage, comme chez ses voisines béarnaises, mais aussi de la viande, comme chez ses voisines bigourdanes. Le val d’Azun a su préserver son patrimoine naturel, culturel et bâti. Prairies et granges aux toits d’ardoises, maisons de villages aux linteaux gravés, chaque élément du paysage révèle la richesse patrimoniale de la vallée : le val d’Azun frappe par l’harmonie de ses paysages. Le village d’Arrens-Marsous est au carrefour du lac d’Estaing, du lac du tech, du col du Soulor, sites naturels de montagne imprégnés d’une vie pastorale et d’une biodiversité remarquable.

Des cascades spectaculaires

Au creux des roches du Parc national des Pyrénées, vous pourrez admirer plusieurs cascades. Parmi les plus remarquables du site, celle du Pont d’Espagne, près de Cauterets. Faciles d’accès, les chutes du Pont d’Espagne sont tout aussi splendides. Outre le spectacle naturel qui se jouera sous vos yeux, vous pourrez également vous attarder sur le Pont d’Espagne : un ouvrage remarquable de 1886, était autrefois une voie pastorale et permettait de nombreux échanges commerciaux avec l’Espagne. Depuis la Raillère, en contre bas du Pont d’Espagne, vous pourrez découvrir le « chemin des cascades ». Il longe le gave et borde ces cascades tumultueuses, offre une balade rafraichissante en été. 

 

Le Lac de Gaube

La cascade du Pont d’Espagne est également le point du départ d’une randonnée qui vous emmènera vers le magnifique lac de Gaube. Situé à 1 725 m d’altitude, ce lieu est une découverte incontournable des Pyrénées. On peut y admirer le prestigieux Vignemale, plus haut massif des Pyrénées Françaises et, par beau temps, vous aurez le plaisir de voir son reflet dans les eaux turquoises. Deux choix s’offrent à vous pour s’y rendre. Pour les plus sportifs, une balade d’1h15 s’offre à vous via le GR10. Autre façon d’y accéder, le télésiège de Gaube qui permet d’accéder au lac en 20 minutes de montée puis 15 minutes de marche. 

PARC NATIONAL DES CÉVENNES

5 lieux incontournables du patrimoine dans les Cévennes

Le Mont Aigoual

Situé à 1567 mètres d’altitude, le Mont Aigoual est le point culminant du département du Gard et domine le versant sud de l’arc cévenol. Au sommet se trouve l’observatoire Météo-France du Mont Aigoual, construit à la fin du XIXème siècle, véritable phare et repère dans le paysage cévenol. Outre l’équipe de météorologues, l’observatoire abrite le Météosite, un musée sur la météorologie et le climat, avec un espace d’exposition de 700m2 et une boutique dédiée. Visite de l’exposition, en accès libre et gratuit. Le massif de l’Aigoual est également réputé pour ses randonnées et a plus de 28 sentiers à découvrir et aux goûts de tous. Le Pôle nature 4 saisons du massif de l’Aigoual propose un espace d’activités de pleine nature en toute saison, au cœur du Parc national des Cévennes, d’une forêt classée d’Exception et dominée par le sommet mythique du Mont Aigoual.

Le sentier du Moulin de Bougès

C’est un voyage dans le temps qui débute sur le sentier du Moulin de Bougès. Au départ de l’ancien village de Saint-Julien d’Arpaon et des ruines de son château, ce chemin de randonnée vous conduira le long d’une ancienne voie de chemin de fer. Vous découvrirez également deux menhirs couchés et une châtaigneraie séculaire. Point de départ et d’arrivée l’ancien château de Saint-Julien domine le village. Mentionné pour la première fois en 1219, il a appartenu à la puissante famille d’Anduze. Autre point remarquable de cette balade, la voie de chemin de fer départementale. Cette ligne à voie unique reliait Sainte-Cécile d’Andorre dans le Gard, à Florac de 1909 à 1968. L’itinéraire, totalement construit à main d’hommes, représente un étonnant patrimoine architectural fait de murs de soutènement, de fossés, de ponts et repassages taillés dans la roche. 

Le château de Florac

Bâti sur un pic dominant dès le Moyen Âge, le château de Florac a été totalement reconstruit au XVIIè siècle. Il est aujourd’hui le siège du Parc national des Cévennes. ll accueille aussi une exposition permanente « Passages du paysage », expliquant de façon interactive en quatre langues les grands milieux naturels du parc, et des expositions temporaires, en accès gratuit. Il est le point de départ idéal pour découvrir le Parc.

Le Causse Méjéan

Le Causse Méjean fait partie des Grands Causses situés dans la partie sud du massif central. D’une superficie de 340 km², il est le plus haut des plateaux caussenards avec une altitude variant de 800 à 1247 mètres. Le Causse Méjean est une terre calcaire pourvue de reliefs arrondis, de dépressions et de chaos dolomitiques qui rompent la monotonie de ce plateau. Les frontières se font avec les rivières qui ont creusé de véritables canyons : le Tarn au nord et à l’ouest, le Tarnon à l’est et la Jonte au sud. 

Le château de Calberte

Le château Saint-Pierre, ou château de Calberte, est situé à Saint-Germain-de-Calberte en plein cœur des Cévennes lozériennes. Perché à 410 mètres d’altitude sur un piton rocheux, il surplombe le Gardon. Mentionné pour la première fois en 1092, le « castrum de Calberte » est abandonné à la fin du XIVe siècle. Depuis les années 1960, il a retrouvé une nouvelle vie avec l’installation d’une famille de passionnés qui en a restauré une grande partie.

PARC NATUREL RÉGIONAL DES PYRÉNÉES ARIÉGEOISES

5 lieux incontournables du patrimoine des Pyrénées ariégeoises

Foix et son château

Du haut de son rocher, au cœur de la ville de Foix vous pouvez apercevoir  ses trois tours et ses imposantes murailles ayant défié les guerres et le temps, à l’intérieur, changement complet de décor: bienvenue au XIVe siècle. En visitant le Château de Foix, vous pouvez croire que le célèbre Gaston Fébus et sa cour occupent encore les lieux ! Dans chaque pièce, meubles, sièges, tables, lits et armes sont installés pour lui redonner tout son faste d’antan. Une immersion médiévale au pied des trois tours de ce nouveau château, des ateliers participatifs vous sont proposés tous les jours : animés par des personnages tout droit venus du Moyen Âge qui vous aideront à vous projeter au temps des Comtes de Foix. Vous apprendrez alors à manier les armes de guerre comme l’arc ou l’arbalète, à tailler la pierre ou les rudiments de la forge.

La grotte de Lombrives

On continue l’exploration des grottes avec la grotte de Lombrives est l’une des plus vastes et fascinantes grottes d’Europe. Située à Ussat, près de Tarascon-sur-Ariège, la grotte impressionne les voyageurs grâce à ses immenses galeries, ses stalactites et stalagmites géantes et son lac d’une couleur incomparable. Abri pour les hommes de la préhistoire, les Magdaléniens, lieu de sépulture pour l’homme de l’âge de bronze, lieu sacré cathare … Lombrives est un refuge, depuis des millénaires. C’est ainsi que l’on trouve des parois ornées de multiples signatures et signes énigmatiques, certains datants du XIIème siècle. Il serait même mentionné, par une écriture, que le roi Henri IV serait venu faire une visite dans la grotte en 1578.

La grotte de Niaux

Vous avez rendez-vous avec l’Histoire à la grotte de Niaux ! Partez à la découverte des peintures laissées par nos ancêtres dans le Salon Noir. Sur les parois de la roche, vous admirerez de superbes peintures d’animaux associées à des signes énigmatiques qui vous transportent dans des temps lointains. Avant de visiter ses profondeurs, la grotte de Niaux vous accueille avec un porche de 55 mètres de haut et de 50 mètres de large. S’il a suscité toutes les curiosités depuis la Préhistoire, le porche est aujourd’hui précédé d’une création contemporaine de l’artiste italien Massimiliano Fuksa. Son architecture surprend, interroge et invite le visiteur à oublier son monde et à se préparer pour un voyage vers les origines de l’art…

Le parc de la Préhistoire

Et si, le temps d’une journée, vous vous mettiez dans les pas des Cromagnons ?
Au fil des ateliers d’animations, vous apprendrez à chasser, à tailler le silex, à allumer le feu comme il y a 16 000 ans, à fouiller tel un archéologue ou encore à peindre sur les parois d’une grotte plus vraie que nature ! Le Grand Atelier, espace muséographique de 2 500 m² vous initiera à l’art de la Préhistoire au travers de films, d’objets et de répliques grandeur nature telles que la reproduction du Salon Noir de la grotte de Niaux, du “Niaux interdit” et de la grotte de Marsoulas.

La grotte du Mas d’Azil

Après la grotte de Niaux, n’hésitez pas à découvrir celle du Mas d’Azil. Au coeur de ses immenses cavités, vous découvrirez sa beauté grâce à un éclairage moderne. Ces derniers mettent également en avant les vestiges préhistoriques que la grotte recèle. Un visite à faire en trois étapes : le centre d’interprétation vous permet de découvrir la vie des premiers hommes qui ont occupé le site et la visite guidée vous fait revivre les fouilles des archéologues au travers de leurs découvertes. Enfin à 1,5 km, avec le même billet, le musée complète votre visite par la présentation d’une riche collection d’objets préhistoriques provenant de la grotte.

PARC NATUREL RÉGIONAL DE L’AUBRAC

5 lieux incontournables du patrimoine de l’Aubrac

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Situé sur les chemins vers Saint-Jacques de Compostelle, le Parc régional d’Aubrac accueille chaque été de nombreux pèlerins. Depuis 1998, le tronçon reliant les villages de Nasbinals, Aubrac et Saint-Chély d’Aubrac (17km) est classé bien naturel par l’UNESCO au titre des Chemins de Compostelle pour l’authenticité de ses paysages. Parmi les lieux emblématiques, le Pont des pèlerins situé à Saint-Chély d’Aubrac. Construit à la fin du XIVe ou au début du XVe siècle, il était le seul point permettant de franchir à pied sec la Boralde du village. Sur l’avant-bec du pilier central du pont se dresse une croix historiée en basalte (datant du XVe ou XVIe siècle) : on peut y voir représentés, de façon rudimentaire, le Christ en croix avec, à ses pieds, la Vierge Marie et l’apôtre Jean. Au bas du fût de la croix figure un pèlerin. Ce dernier est vêtu d’une longue pèlerine dont le capuchon lui protège la tête. Il est également reconnaissable à son « bourdon », le traditionnel bâton de marche du pèlerin qu’il tient dans sa main droite, et au chapelet qu’il égrène de la main gauche.

Le savoir-faire des couteliers de Laguiole

C’est à Laguiole, dans le nord de l’Aveyron et nulle part ailleurs, que naissent les légendaires couteaux de Laguiole. Souvent imités, jamais égalés, ils se fabriquent dans une dizaine d’ateliers. Ces couteaux sont issus d’une longue histoire : c’est en 1828, le premier coutelier s’installe à Laguiole pour en faire son métier et en vivre. Entre 1850 et 1860, la forme actuelle du couteau de Laguiole s’impose en s’affinant progressivement. Le premier conflit mondial (1914-1918) entraînera la disparition d’une partie de l’effectif ouvrier à Laguiole. Seuls trois artisans continueront à fabriquer une très petite quantité de Laguiole. En 1985, une équipe du plateau de l’Aubrac dont le maire de Laguiole organise la relance de la fabrication du couteau de Laguiole dans son berceau de naissance. Parmi les ateliers, n’hésitez pas à visiter la Forge de Laguiole dont les bâtiments ont été dessinés par l’architecte Philippe Starck ou bien à pousser la porte d’autres coutelleries comme celle de Laguiole Coutellerie & Forge Honoré Durand. 

Le jardin botanique de Saint-Chély d’Aubrac

La faune et la flore du Parc naturel régional de l’Aubrac sont parmi le patrimoine incroyable de ce territoire d’Occitanie. À Saint-Chély d’Aubrac, un jardin botanique permet de se rendre compte de cette richesse naturelle. Cet espace de découverte est en effet dédié aux plantes sauvages de l’Aubrac (plus de 680 espèces) et aux patrimoines naturel et historique de l’Aubrac. Le jardin permet de découvrir les plantes de tourbière et zones humides (plantes carnivores, reliques glaciaires), de pâturages, de rocailles, de lisières et sous-bois, une culture expérimentale de Thé d’Aubrac ainsi qu’un talus géologique. 

Le château de la Baume

Situé dans le Massif Central à 1200 mètres d’altitude, La Baume est un château privé, classé monument historique, qui a conservé une grande partie de son décor d’origine. Tout au long de la visite, vous pourrez découvrir un bel ensemble où se mêlent le style austère du Gévaudan du début du XVIIe siècle avec celui plus raffiné du XVIIIe, influencé par des artistes venus d’Italie et le travail des manufactures de Versailles. L’allure défensive de ses murs de granit renferme donc un intérieur richement décoré en meubles, boiseries, tapisseries et tableaux, qui rendent ainsi justice au surnom qui lui a été accordé au fil du temps : le petit Versailles du Gévaudan.

Le village d’Aubrac

Aubrac est le village le plus élevé du Département de l’Aveyron. Avec un climat montagnard, les hivers y sont rudes et longs et apportent un froid intense et des tourmentes de neige, tandis que l’été y est ensoleillé.  Ce village doit son existence à la création d’un hôpital monastique qui fut d’abord un refuge pour les pèlerins en route pour Saint Jacques de Compostelle. Des bâtiments originels, les visiteurs ne pourront admirer que les trois parties restantes : l’église Notre-Dame, l’hôpital et la tour des Anglais. 

PARC NATUREL RÉGIONAL DES CAUSSES DU QUERCY

5 lieux incontournables du patrimoine des Causses du Quercy

Rocamadour

Perchée au-dessus du canyon de l’Alzou, la cité médiévale de Rocamadour semble miraculeusement tenir en équilibre sur la roche. Bâtie en paliers successifs à flanc de falaise, elle s’accroche sur 120 mètres au-dessus du vide. Ses maisons, ses toits et ses églises semblent faire partie du rocher. Pour entrer dans le village, passez par la porte du Figuier avant de suivre la rue de la Couronnerie : l’unique rue du village est très animée grâce à ses nombreuses boutiques et ses restaurants. Préparez-vous ensuite à l’ascension d’un escalier monumental de 233 marches pour accéder au parvis où se situent 8 églises et chapelles. Parmi ces bâtiments, ne manquez pas la chapelle Notre-Dame et le château dont les remparts se visitent et offrent un point de vue spectaculaire sur la cité. Enfin, si vous vous rendez à Rocamadour au cours du mois d’août, ne manquez pas l’un des concerts du Festival de musique sacrée qui chaque année propose une programmation riche dans un cadre exceptionnel. 

Le gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac est une cavité naturelle monumentale située à 17km en voiture de Rocamadour. Il compte parmi les grottes et les gouffres les plus emblématiques et est le 1er site souterrain de France. L’orifice fait 35 mètres de diamètre et le gouffre plonge à 75 mètres de la surface du causse. Au fond, à 103 mètres sous terre, coule la rivière de Padirac qui s’écoule dans un réseau de galeries de plus de 40km. Un peu plus d’1 km de galeries est ouvert au public. Le parcours commence sur une barque manœuvrée par un batelier. La visite permet de découvrir successivement la Grande Pendeloque, stalactite de plus de 60 mètres de long, suspendue au-dessus du Lac de la Pluie, le Lac des Gours (successions de barrages naturels) et la Salle du Grand Dôme et ses 94 mètres sous plafond. 

Croisière sur le Lot

Au coeur du Parc naturel régional, le Lot est une rivière navigable sur 160 kilomètres de part et d’autre de Cahors. Vous tomberez sous le charme de son cours sinueux qui se fraie un passage à travers de hautes falaises, des versants couverts de chênes, des prés fertiles et le vignoble de l’AOC Cahors. Maîtres à bord de votre bateau si facile à piloter, vous aurez ainsi le privilège de traverser par voie fluviale tout le territoire. Partir quelques jours en bateau sur le Lot : une évasion accessible à tous. Il vous suffit de louer un bateau fluvial sans permis. Aucune expérience ni compétence particulière n’est nécessaire. 

Saint-Cirq Lapopie

Plus beau Village de France, ou encore Village préféré des Français, Saint-Cirq Lapopie est sans doute l’un des points de passage obligé lors d’un séjour dans le Parc naturel des Causses du Quercy. Perché au-dessus de la rivière Lot, le village médiéval s’ajuste à sa falaise d’une façon spectaculaire. Tout droit sorti du Moyen-Age, ce village en partie classé monument historique, se découvre à pied. Dès le début du XXème siècle, le village a attiré des artistes, des galeristes parisiens et, à partir de 1950, de nombreux artistes du mouvement surréaliste. On perçoit encore nettement cette dimension artistique en découvrant le parcours d’art contemporain, sans oublier la résidence internationale d’artistes installée dans la Maison Daura.

Le musée Murat

Ce musée autour de l’épopée napoléonienne, cadre du destin exceptionnel de Joachim Murat, roi de Naples (1767 – 1815), est l’une des rares maisons natales d’un Maréchal de France restée en l’état depuis 200 ans dans une maison typique du Quercy. Vous découvrirez, dans l’ancienne auberge familiale, du mobilier, des documents et objets divers ayant appartenu à la famille des Princes. Le musée expose un portrait d’Antoinette Murat, la nièce de Joachim Murat, épouse du Prince de Hohenzollem-Sigmaringen, par laquelle la famille est alliée de nos jours à la plupart des familles souveraines d’Europe.

PARC NATUREL RÉGIONAL DES GRANDS CAUSSES

5 lieux incontournables du patrimoine des Grands Causses

Cités templiers du Larzac

Si l’histoire des templiers vous passionne, rendez-vous dans le Larzac ! Au coeur du Parc national des Grands Causses, vous ne pouvez manquer les sites Templiers et hospitaliers d’Occitanie. Vous découvrirez l’histoire de l’Ordre du Temple et de l’Ordre des Hospitaliers qui continue de susciter un vif intérêt dans le monde entier et d’inspirer les auteurs et les réalisateurs. Parmi les témoins les mieux conservés : Les Remparts de la Cavalerie, témoin d’un passé très mouvementé, la Cité fortifiée de la Couvertoirade, forte et intacte, la Commanderie de Sainte-Eulalie de Cernon, la maison mère du Larzac, la Tour du Viala-du-Pas-de-Jaux, le phare du Larzac et le Fort de Saint-Jean d’Alcas, un fort réservé aux femmes !

Les gorges du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie

Joyaux du sud Aveyron, les gorges du Tarn, sont situées en bordure du Parc Naturel Régional des Grands Causses. Ses rochers ruiniformes très distinctifs et sculptés par le temps, la végétation subméditerranéenne qui habille ces lieux procurent des perspectives aussi rares, qu’exceptionnelles sur le causse Noir, le causse Méjean, les falaises et rivières. Vos yeux ne s’arrêteront jamais de s’émerveiller. Petite sœur jumelle des gorges du Tarn, la rivière Jonte qui a donné son nom aux  gorges est l’affluent du Tarn. Un peu plus étroite que sa grande sœur, elle n’en reste pas moins magnifique. Enfin, à proximité immédiate de Millau, les verdoyantes gorges de la Dourbie offrent un itinéraire tout aussi charmant et spectaculaire que ses sœurs jumelles des gorges du Tarn et de la Jonte.

Les lacs du Lévézou

Au centre du département de l’Aveyron, les couleurs dominantes du plateau du Lévézou sont le vert et le bleu. Dans cet espace naturel préservé, les champs côtoient cinq lacs artificiels  : Bages, Pont-de-Salars, la Gourde, Pareloup et Villefranche-de-Panat. Contenté par les nombreuses baignades, parties de pêche et activités nautiques, vous profiterez aussi des nombreuses forêts de feuillus et conifères environnantes pour vous adonner à la randonnée ou au VTT en famille ou avec des amis. Certaines saisons sont même propices à la cueillette des champignons !

Roquefort et ses caves

Le Roquefort est un célèbre fromage de l’Aveyron. Fleuron de la gastronomie française et à la renommée internationale, il est affiné dans les caves du village dont il porte le nom : Roquefort-sur-Soulzon. Ventilées par les fissures naturelles (ou fleurines) formées après l’effondrement de la montagne du Combalou il y a un million d’années, les caves de Roquefort abritent des milliers de fromages. D’abord fabriqués en laiterie, ils sont ensuite affinés dans ces grottes naturelles pendant au minimum 2 semaines. La découverte du village ne se fait pas sans une visite (et dégustation !) des caves de Roquefort.

Le causse Noir

Séparé au nord, de son “frère” Méjean par la Jonte et au sud de son grand frère Larzac par la Dourbie, le Causse Noir avec ses 200 km2, le Causse Noir est le moins étendu des Grands Causses. Le Causse Noir est surtout connu pour le chaos de Montpellier-le-Vieux, extraordinaire ensemble rocheux, amas de roches calcaires que l’eau de pluie se chargeant d’acide carbonique au contact de l’air a ainsi façonné au fil des siècles.

PARC NATUREL RÉGIONAL DU HAUT-LANGUEDOC

5 lieux incontournables du patrimoine du Haut-Languedoc

Cité cathare de Minerve

Capitale historique du Minervois, la cité surgit au milieu du causse, protégée par les profondes gorges de la Cesse et du Brian où l’eau a façonné d’étonnants ponts naturels. Classée parmi les plus beaux villages de France, la cité dévoile des ruelles médiévales qui ont gardé en mémoire l’épopée cathare, évoquée au musée Hurepel. Un autre musée est consacré aux importantes découvertes paléontologiques réalisées dans la grotte d’Aldène toute proche.Minerve invite à la balade avec ses jardins en terrasse et ses ruelles caladées. Entre Canal du Midi et Montagne Noire, la cité de Minerve s’élève sur un éperon rocheux qui domine les gorges de la Cesse et du Brian. Les ponts naturels de la vallée de la Cesse en font un site géologique d’exception.

Le Sidobre

C’est un monde à part, une expérience qui ne vous laissera pas de marbre. Mais dans le Sidobre c’est de granit dont il s’agit ! Cette terre de pierre au nord de Castres est une exception géologique unique en Europe. La légende dit que les dieux auraient jeté ces pierres un soir de colère…Il faut l’explorer avec son âme d’enfant, en se racontant des histoires et en écoutant les légendes de ce pays de rocs et d’eau. Pour mieux comprendre comment se sont formées ces sculptures de granit, rendez-vous à la Maison du Sidobre. cet espace muséographique qui vous permettra d’en savoir plus sur cette roche « mère ». Découvrez le travail du granit, d’hier à aujourd’hui, de son extraction aux ateliers de transformation.

Olargues

Classé parmi les plus beaux villages de France, Olargues mérite forcément le détour ! Situé au bord de la rivière du Jaur, ce village a la particularité d’être placé  sur un socle rocheux formant une colline. Une cité perchée et anciennement fortifiée dont on peut admirer l’ancien donjon du château médiéval, aujourd’hui transformé en tour-clocher et en haut de laquelle vous pourrez profiter d’une vue panoramique. Pour compléter votre itinéraire, glanez dans les ruelles jusque’au Pont du Diable, datant du XIIème siècle avant de visiter le musée d’arts et traditions polaires situé dans le centre du village. 

Musée de Sorèze

Sorèze abrite un musée du Verre unique en son genre, installé dans l’ancien hospice de la commune bâti sous Charles X. Il a été créé en 1996 par Yves Blaquière, passionné d’Histoire et du verre. L’association « Les Amis de Sorèze », qui a vu le jour en 1998, gère le musée avec l’aide de la mairie et y organise des expositions et des conférences. Le musée contient actuellement plus de 1800 pièces de verre – de l’Antiquité au milieu du XXe siècle – acquises grâce à une politique raisonnée d’achat et à la générosité de nombreux donateurs. Deux grandes spécificités caractérisent les collections : les verres à boire du XVIIe au XIXe siècle, et la verrerie bleu-vert du Languedoc.

Roquebrun

Surnommé « Le Petit Nice de l’Hérault », Riquebrun est un village unique. Son climat exceptionnel permet notamment aux jardins méditerranées de se développer. Orangers, citronniers, et autres arbres à agrumes fournissent de beaux fruits en plein coeur de l’hiver, tandis que les mimosas de Roquebrun égayent les paysages héraultais en février. Une collection de mimosas et d’autres plantes méditerranéennes est à découvrir au Jardin Méditérranéen (au pied de la tour). Au fil de ces rues, le vieux village ne se visite pas, il se découvre !

PARC NATUREL RÉGIONAL DES PYRÉNÉES CATALANES

5 lieux incontounables du patrimoine des Pyrénées catalanes

Le train jaune de Cerdagne

Partez à la découverte des hauts plateaux de la Cerdagne avec le train jaune. Également appelé « le Canari » par les habitants de la région, il est le plus haut chemin de fer à voie métrique d’Europe !  Véritable emblème de la région, le train jaune sillonne les hauteurs des Pyrénées-Orientales depuis un siècle sur un trajet de plus de mille mètres de dénivelé. Sur 63 km, entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol, au cœur d’un environnement exceptionnel, vivez un concentré de charme catalan dans des décors dignes de cartes postales ! Embarquez à bord du train pour un voyage insolite, et laissez-vous bercer par le ronronnement de la machine, quelque part entre montagnes et paysages de vallées et plateaux.

La citadelle de Mont-Louis

Idéalement située pour assurer la défense des nouvelles frontières françaises, Mont-Louis est une des neuf villes totalement édifiées par Vauban. n 1679, Louis XIV approuve la création de Mont-Louis, défendant le passage vers le Roussillon. Inaugurée en 1681, Mont-Louis achève la ligne de défense mise en place depuis la mer Méditerranée. Créé ex nihilo par Vauban, c‘est un petit conservatoire de l’architecture militaire bastionnée du 17ème siècle où Vauban a pu exprimer toute sa créativité. Son histoire se découvre au gré des visites guidées de la citadelle et du Puits des Forçats ou de la ville, mais aussi en toute liberté… L’église vous donne à voir ses trésors d’art baroque, alors qu’en cheminant sur le Sentier des oiseaux, au pied des remparts, vous apprécierez au mieux le génie de Vauban et la beauté du site.

Villefranche-de-Conflent

Autre chef-d’oeuvre de Vauban, Villefranche-de-Conflent est un incontournable du Conflent. Ancienne cité marchande, la ville a su conserver de belles traces de son histoire et de son statut défensif. Vous pourrez découvrir, les remparts et la tour de la Viguerie, édifiés par le comte de Cerdagne au XIème siècle, puis renforcés par les fortifications de Vauban au XVIIème siècle et le Fort Libéria, mais aussi es échoppes et maisons de notables ou riches commerçants, l’église romane Saint-Jacques et son riche mobilier. ’authenticité de cette cité médiévale en fait un lieu de prédilection pour le développement de l’activité artisanale et commerciale.

Le massif du Canigou

Entre ses sentiers de randonnée, ses activités sportives et de détente, lancez-vous à l’assaut du pic du Canigou selon vos envies ! Classé Grand Site de France en 2012, le Canigou, connu aussi sous le nom de montagne sacrée des Catalans, est l’endroit où se rendre absolument pour une journée inoubliable en pleine nature. Grandes vallées, sentiers, forêts, villages et anciennes mines de fer… le Massif du Canigó vous réserve des décors d’exception pour une excursion au milieu d’un environnement protégé !

Les Bains de Dorres

Situés en contrebas du village, plein sud, à flanc de montagne, avec un imprenable panorama s’étendant du Canigou, en passant le massif du Puigmal jusqu’à la Serra del Cadi, les Bains romains de Dorres, sont un véritable havre de nature. L’eau chaude sulfureuse jaillit de la source à 41°C. Utilisée pour ses bienfaits curatifs dès la préhistoire, vous pourrez, été comme hiver, vous relaxer dans les petits bassins anciens et les baignoires individuelles et profiter aussi du panorama dans le grand bassin du bas (38°C)…

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LA NARBONNAISE EN MÉDITERRANÉE

5 lieux incontournables du patrimoine de la Narbonnaise en Méditerranée

Abbaye de Fontfroide

Fondée en 1093 par quelques moines bénédictins, Fontfroide se rattache en 1145 à l’Ordre de Cîteaux et devient rapidement une des plus puissantes abbayes cisterciennes de la chrétienté. L’abbaye se situe au cœur du Massif de Fontfroide constitué de 4000 hectares de nature intacte. Baigné par le ruisseau de Fontfroide, ce somptueux ensemble cistercien des XIIème et XIIIème s. est niché au cœur d’un paysage typiquement méditerranéen. Durant la Croisade contre les Albigeois, elle s’est affirmée comme un bastion de l’orthodoxie catholique face au catharisme. Après le dernier départ des moines en 1901, Gustave et Madeleine Fayet la rachètent en 1908, la restaurent, l’embellissent. A l’intérieur, les jardins en terrasses implantés sur les collines sont ouverts à la visite. Ils sont labellisés Jardins Remarquables et refuge LPO. L’abbaye se visite de façon guidée ou libre.

Gruissan et la tour Barberousse

Ancien village de pêcheurs à l’architecture traditionnelle du Languedoc méditerranéen, Gruissan est aussi une station balnéaire dont la Tour Barberousse est l’emblème. Autre lieu incontournable de la ville, le port classé « Patrimoine du XXème siècle ». Autour des bateaux, les immeubles sont inspirés de l’architecture de Le Corbusier et sortent de terre en 1973. Afin d’éviter l’aspect «bétonnage du littoral», les architectes proscrivent les séries et les répétitions. Ainsi, les volumes et les hauteurs doivent varier, sans dépasser les sept étages, et favoriser les décrochements et la souplesse des lignes. L’architecte Raymond Gleize, qui avait voyagé en Afrique du Nord, s’est inspiré de l’architecture traditionnelle du Maghreb, dont certaines constructions sont adaptées aux conditions climatiques grâce à des toitures arrondies. A Gruissan, ce seront les fameux «dromadaires».

Bages et ses galeries d’art

Amoureux de paysages lagunaires, Bages, juché du haut de son rocher, vous offre une vue imprenable sur ses étangs. Empruntez ses ruelles escarpées qui vous conduiront jusqu’aux cabanes des pêcheurs où leurs filets suspendus semblent flotter au-dessus de l’eau. Pittoresque, authentique, artistique, le charme indéniable de ce village perché saura vous séduire. Particularité de ce village, ses nombreuses galeries d’art contemporain qui vous promettent de belles rencontres artistiques. 

Les salins de Gruissan

Sur le Salin de l’Ile Saint-Martin, situé près du vieux village, culture du sel et élevage des huîtres cohabitent pour le plaisir de vos papilles. En venant, vous découvrirez les équilibres parfaits entre nature et culture sur un site unique en Europe. Profitez d’une balade à pied à travers les tables salantes et découvrez les différentes phases de production. 

Le Somail

Le temps est comme suspendu lorsque l’on se promène dans le hameau du Somail. Avec son atmosphère unique, le port du Sopail, situé sur le Canal du Midi, est resté à l’identique depuis le XVIIème siècle. N’hésitez pas à embarquer à bord de la Capitane, réplique d’une gabare du XIXème siècle qui vous fera voguer vers le château de Ventenac. Enfin, si vous êtes passionnés de livres, rendez-vous au Trouve tout du Libre, une libraire singulière qui rassemble plus de 50 000 références de livres anciens. 

PARC NATUREL MARIN DU GOLFE DU LION

5 lieux incontournables du patrimoine du Golfe du Lion

Cerbère

Cerbère est un authentique village catalan et bénéficie d’un climat et d’un ensoleillement exceptionnel toute l’année. Découvrez l’histoire de sa gare internationale et admirez le style Art-déco d’anciennes bâtisses, tel que l’Hôtel Belvédère du Rayon Vert et l’école Jean Jaurès. Empruntez les chemins de randonnées qui offrent de splendides paysages sur le vignoble Cerbèrien et plongez dans la réserve naturelle marine peuplée de mérous. Ses criques sauvages, son petit port saisonnier et ses festivités avec sa célèbre Fête de la Saint Sauveur en font une étape incontournable !

Collioure

Port catalan, village de pêcheurs, patrimoine médiéval et couleurs ensoleillées de la côte méditerranéenne, vous comprendrez mieux pourquoi Matisse, Derain et Picasso ont décidé d’y planter leurs chevalets. Découvrez une belle escale des Pyrénées Orientales, connue aussi sous le nom de perle de la côte Vermeille. Visiter Collioure, c’est aussi plonger au cœur d’une ville-monument, sur les traces de l’Histoire catalane et aragonaise. Tours, châteaux, fortins en passant des Romains à Louis XIV puis des Sarrasins aux rois de Majorque, Collioure est un véritable livre ouvert.

Leucate

Presqu’île entre Méditerranée et étangs, c’est le lieu de prédilection des kitesurfeurs et windsurfers avec 300 jours de vent par an. Leucate c’est aussi un village traditionnel, huit plages de sable blanc, un port de plaisance, la célèbre falaise, et … la nature, au pied des Corbières maritimes. Ne manquez pas le village dominé par château, et découvrez le charmant village, sa place animée, ses jolies façades et ses rues bariolées d’ombres et de soleil qui en font le village méditerranéen par excellence. Si vous préférez la nature, rendez-vous aux falaises de Leucate avec pour seul horizon la mer à perte de vue. Vous pourrez également suivre les jolis chemins pour des balades simples et accessibles au cœur d’un espace protégé, sentiers de vignes, sentiers de pierres sèches…

Banyuls-sur-mer

Blottis au creux des Pyrénées, une plage, un port, des vignes, voilà ce que vous découvrirez en arrivant à Banyuls-sur-Mer. Votre curiosité vous poussera ensuite dans les belles ruelles du Cap d’Osna puis un peu plus loin, jusqu’au Puig del Mas, ancien oppidum romain où l’esprit du village demeure des plus vifs. Banyuls-sur-Mer est aussi la patrie du célèbre sculpteur Aristide Maillol, un magnifique musée lui est consacré. Le village possède un vignoble réputé qui s’étend sur plus de 6000 km de terrasses et murettes. C’est sur ce terroir que naît le vin qui porte le nom de « Banyuls ». Enfin, de nombreuses et superbes randonnées pédestres vous feront découvrir la côte et l’arrière-pays.

Canet-en-Roussillon

Venez flâner sur les 9 km de plages de sable fin, se balader au bord de l’étang classé natura 2000, observer les flamants roses nichés dans la roselière, découvrir les cabanes de pêcheurs… Tout un programme ! Ce village de pêcheurs, réhabilité en 1993, accueille de nombreux visiteurs, de même que le sentier de découverte, aménagé le long des rives de l’étang (balades à VTT, parcours santé…).

GRANDS SITES D’OCCITANIE

Qu’est-ce qu’un Grand Site d’Occitanie ? 

La collection des Grands Sites d’Occitanie regroupe 41 destinations dans toute la région. Villes, villages, ou sites naturels : tous ont obtenu ce label régional qui met en avant la richesse du patrimoine de notre territoire. Cette collection unique en France est aussi le symbole de la diversité des paysages, des cultures
et savoir-faire de la région Occitanie. 

AGDE - PÉZENAS

Des rivages de la Méditerranée, avec ses stations balnéaires aussi réputées que celle du Cap-d’Agde, jusqu’aux paisibles villages du nord de Pézenas baignés dans les vignes et la garrigue, le territoire du grand site Agde-Pézenas ne manque pas de caractère. D’un côté, Pézenas conserve l’empreinte des fastes du Grand Siècle (XVIIe siècle), avec notamment l’architecture d’exception de sa cité. Dans le cœur historique d’Agde, à l’ombre des venelles, c’est surtout l’atmosphère de l’une des plus vielles villes de France que l’on ressent.

AIGUES-MORTES - CAMARGUE GARDOISE

La Camargue gardoise déroule ses horizons sans fin, trait d’union entre les coteaux des costières et la mer, les zones humides de l’Hérault et le delta du Rhône. Alternant élevages de chevaux et de taureaux, quadrillée de rizières, de salins et de canaux, cette terre n’a rien perdu de son caractère sauvage. Côté patrimoine, les remparts médiévaux d’Aigues-Mortes, et l’abbatiale de Saint-Gilles, haut lieu de pèlerinage classé au patrimoine de l’UNESCO, font figures d’incontournables.

ALBI, VALLÉE DU TARN

Depuis la rive droite du Tarn, la vision d’Albi, en balcon sur la rivière, est magistrale : les fortifications qui longent le cours d’eau, le donjon massif du palais de la Berbie, l’imposante cathédrale Sainte-Cécile, dessinent avec le Pont-Vieux les contours de la Cité épiscopale classée au Patrimoine Mondial. Autour de cet ensemble architectural, Albi est une ville animée qui se livre au gré de ses rues piétonnes jalonnées de maisons médiévales et d’hôtels de la Renaissance, de boutiques, et de musées dont la plus importante collection au monde consacrée au peintre Toulouse-Lautrec !

ARMAGNAC, ABBAYE ET CITÉS

L’Armagnac, plus ancienne eau-de-vie de France, façonne son caractère dans 700 ans d’histoire, témoin du savoir-faire des vignerons. Autres joyaux de ce territoire, l’Abbaye de Flaran et les vestiges anciens de la villa gallo-romaine de Séviac côtoient quelques-uns des Plus beaux villages de France tels Larressingle, le plus petit fortifié de France, celui circulaire de Fourcès ou la bastide de Montréal-du-Gers.

AUCH

Porte d’entrée du Gers et capitale historique de la Gascogne, Auch est une ville à la campagne qui a gardé toute sa douceur de vivre, ainsi qu’un remarquable patrimoine hérité de son passé. Autour de l’imposante cathédrale Sainte-Marie, la ville se découvre à travers son centre historique, ses fameuses « pousterles » (ruelles médiévales), son escalier monumental et sa statue de d’Artagnan, figure emblématique du territoire et incarnation de l’esprit chevaleresque gascon ! On ne manquera pas de visiter le musée des Amériques d’Auch. L’établissement est, en effet, détenteur de la deuxième collection de France d’art précolombien après le musée du Quai-Branly.

AUX SOURCES DU CANAL DU MIDI

C’est ici, dans la Montagne Noire, que prend sa source le canal du Midi. Ici, de ruisseaux en rigoles et en lacs artificiels, que Pierre-Paul Riquet a imaginé et réalisé un vieux rêve dont les origines remontent à l’Antiquité : relier la Méditerranée à l’Atlantique par une longue voie navigable. Ouvrage emblématique de cet ouvrage d’art monumental, l’immense barrage de Saint-Ferréol étonne par ses proportions et ravit les plaisanciers. Le lac, qui sert toujours à alimenter le canal s’est métamorphosé en une charmante station balnéaire où se retrouvent baigneurs, skippers et véliplanchistes.

BASTIDES ET GORGES DE L'AVEYRON

Labellisée Pôle de Pleine Nature, Saint-Antonin Noble-Val est aussi « città slow », une cité du bien-vivre dont le vaste marché du dimanche matin en constitue la meilleure incarnation. Véritable conservatoire de la maison médiévale, son abondant patrimoine bâti rappelle celui de Najac, un village voisin édifié sur une étroite arête rocheuse et jonché par une impressionnante forteresse du XIIIe siècle.

CAHORS - VALLÉE DU LOT

Colonne vertébrale du territoire, le Lot déroule son cours entre les hautes falaises et croise au gré de ses méandres les sites emblématiques de la vallée : Puy-L’évêque, Cahors, Saint-Cirq-Lapopie… Au cœur de paysages rythmés par la rivière, la vallée du Lot se découvre de mille manières : au fil de l’eau en bateau, à pied sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ou en empruntant les anciens chemins de halage, à vélo à travers le vignoble, territoire du Cahors Malbec, fameux vin noir au caractère affirmé.

CANAL DU MIDI - BÉZIERS

Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1996, le canal du Midi serpente au cœur des vignobles,  à proximité de la mer. Conçu au XVIIe siècle par Pierre-Paul Riquet, il relie Sète à Toulouse (240 km) et est aujourd’hui un haut lieu touristique. Chemin faisant se révèlent de prestigieux ouvrages comme le tunnel du Malpas, le pont-canal de Béziers et, surtout, les 9 écluses de Fonseranes.

CARCASSONNE ET LES CITADELLES DU VERTIGE

Un grand saut dans le Moyen-Âge ! Des remparts, des châteaux, des abbayes,… Plus de mille ans d’histoire se découvrent à partir de la Cité de Carcassonne, le plus spectaculaire ensemble fortifié d’Europe inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité. Le Sentier Cathare mène aux citadelles du vertige que sont Peyrepertuse, Termes, Quéribus, Aguilar et Puilaurens. Des sites impressionnants, comme celui des quatre châteaux de Lastours, derniers vestiges de la grande épopée cathare brutalement réprimée il y a huit siècles.

CÉVENNES

Réputées pour leurs fantastiques paysages, leur environnement préservé, les Cévennes ont su garder l’empreinte de leur passé et de leurs traditions. Du Mont Lozère jusqu’au Mont Aigoual, les Cévennes déroulent leur succession de hauts plateaux sauvages, de crêtes et de vallées, comme autant de paysages somptueux et diversifiés. Le territoire compte aussi des villages remarquables : le Pont-de-Montvert, Saint-Jean-du-Gard, fortement marqué par le protestantisme, ou les villages médiévaux de Sauve, Vézénobres ou La Garde-Guérin.

CIRQUE DE NAVACELLES - LODÈVE - PAYS VIGANAIS

Le Grand Site Occitanie Cirque de Navacelles, Lodève, Pays Viganais compte sur son territoire un des plus grands canyons d’Europe au cœur du Bien Causses et Cévennes inscrit au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. Point incontournable de ce territoire, le Cirque de Navacelles est à la croisée des départements de l’Hérault et du Gard. Depuis les belvédères la Baume Auriol (Hérault) et de Blandas (Gard), la vue plonge sur le canyon de la rivière Vis, méandre modelé par l’érosion mécanique de l’eau.

COLLIOURE EN CÔTE VERMEILLE

Fruit de la rencontre entre les Pyrénées et la Méditerranée, Collioure dégage un charme unique et une douceur de vivre qui ont inspirés nombre de peintres. Un patrimoine artistique que vous pourrez découvrir en participant aux expériences culturelles proposées par la Maison du Fauvisme, par exemple. Plus loin sur la côte, ne manquez pas deux autres villages de caractère : Port-Vendres et Banyuls-sur-Mer. 

CONQUES

Lové dans un décor verdoyant, Conques semble comme suspendu au relief escarpé des gorges de l’Ouche. Derrière ce calme apparent, le village aveyronnais cultive une renommée architecturale et artistique internationale. Les reliques de sainte Foy, ramenées d’Agen en 866, font de Conques un sanctuaire de pèlerinage important puis une étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. L’abbatiale Sainte-Foy, avec son célèbre tympan et ses chapiteaux, est un joyau de l’art roman dont le peintre contemporain Pierre Soulages signe les vitraux.

CORDES SUR CIEL ET LES CITÉS MÉDIÉVALES

Des panoramas à couper le souffle et dix siècles d’histoire ont déjà inspiré des écrivains à commencer par Albert Camus qui a écrit ses derniers livres dans ce décor. Tous les visiteurs seront charmés par les palais gothiques de Cordes sur Ciel et les cités médiévales aux alentours. Parmi eux, perché sur sa falaise, Bruniquel s’élance au-dessus des Gorges de l’Aveyron offrant ses paysages, un village médiéval, un château préservé, un vignoble et une grotte dont les secrets de Neandertal fascinent les historiens.

FIGEAC, VALLÉES DU LOT ET DU CÉLÉ

Entre la vallée du Lot et celle du Célé, le Grand Site Occitanie autour de Figeac est sans conteste, une destination de caractère qui célèbre dans son musée les écritures du monde en souvenir de son illustre représentant, le déchiffreur des hiéroglyphes J.J. Champollion. Randonner sur les pas des pèlerins de Saint Jacques ou se balader au cœur des villages aux alentours comme Capdenac-le Haut et Cardennac labelisés Plus Beaux Villages de France, c’est un peu comme embarquer dans une machine à remonter le temps… De nombreuses possibilités de visites de châteaux, maisons fortes, abbayes ou prieurés en font une destination de choix pour les amoureux du patrimoine et de grands espaces.

FOIX MONTSÉGUR, CITÉS MÉDIÉVALES

Montségur, Foix, Mirepoix, Saint-Lizier, les témoignages de la richesse médiévale de l’Ariège se découvrent dans un paysage magique qui a pour éternelle toile de fond la majestueuse chaîne pyrénéenne.  Totalement repensé et augmenté d’un parcours interactif et d’ateliers participatifs passionnants, l’ancien château des comtes de Foix fascine les visiteurs. À Mirepoix, le voyage dans le temps remonte au XIIIème siècle quand la bastide, une cité conçue sur un plan en damier, a été édifiée sur les bords de l’Hers. Ne manquez pas également Saint-Lizier et Montségur : deux autres chefs-d’oeuvre médiévaux.

GAVARNIE - CAUTERETS PONT D'ESPAGNE

Le duo Gavarnie, Cauterets-Pont d’Espagne dévoile une majestueuse paroi rocheuse taillée en amphithéâtre, et un joyau vibrant au rythme des torrents et des cascades. Le cirque de Gavarnie est une merveille de la nature : 6,5 km de circonférence, 1 500 mètres de hauteur, des sommets dépassant les 3000 mètres et l’une des plus grandes cascades d’Europe. En moins d’une heure de route, on atteint la cité thermale de Cauterets. Depuis le village, l’accès menant au Pont d’Espagne est à lui seul un vrai spectacle avec une succession de cascades et de torrents bouillonnants.

GORGES DE L'HÉRAULT

En descendant des Cévennes, dans le massif de la Séranne, proche du Pic Saint-Loup, le fleuve Hérault a sculpté des gorges sauvages, verdoyantes et minérales. Dans le piémont languedocien, il débouche au pont du Diable sur une vaste plaine, où règnent la vigne et l’olivier. Au cœur du Grand Site, le village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert abrite depuis le IXe siècle l’abbaye de Gellone, qui rayonna sur une myriade de cités médiévales, églises, chapelles et ponts.

GORGES DU TARN

Parmi les sites exceptionnels, les Gorges du Tarn et de la Jonte offrent le splendide panorama d’une nature sauvage entre hameaux, plateaux, voies d’eau et vallées. Du côté de la Jonte, les plus dégourdis iront à la rencontre d’une nature sauvage sur les sentiers des Corniches, où les vautours ont élu domiciles. Dans les gorges du Tarn, des villages médiévaux s’égrainent dans le paysage, on y accède à pied ou par la rivière : La Sablière, La Croze ou Hauterives. 

LA GRANDE MOTTE

Projet fou né au début des années 60, La Grande Motte a surgi d’une vaste étendue composée de dunes, de landes et de marais. Son architecture et son urbanisme audacieux et avant-gardistes, cette utopie réalisée, lui valent désormais une reconnaissance et un label unique en France. Classée Patrimoine du XXèmesiècle, elle est la seule ville française a bénéficier de cette distinction pour l’ensemble de ses quartiers et de ses édifices. Jean Balladur, son architecte, qui admirait l’œuvre de Le Corbusier et de Niemeyer, l’a imaginée en se souvenant des temples précolombiens de Teotihuacan et de la divinité aztèque de Quetzalcóatl, le Serpent à Plume. Un mythe auquel il rendra hommage dans nombre de ses bâtiments.

LOURDES

Centre de pèlerinages cosmopolite et unique, Lourdes accueille chaque année des millions de visiteurs venus du monde entier se recueillir au Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes. Une visite du Sanctuaire s’impose : c’est dans la Grotte aux abords du Gave qu’eurent lieu en 1858 les apparitions de la Vierge à Bernadette Soubirous. Lourdes est aussi une cité pyrénéenne pleine de charme, blottie autour de son château fort qui abrite depuis 1921 le Musée Pyrénéen d’arts et traditions populaires.

LUCHON

Ville pyrénéenne, Luchon séduit par son style thermal plutôt XIXe siècle. Dans un écrin naturel entouré de 18 sommets de plus de 3000 mètres, la station conjugue soin, santé et pleine nature. Ses bains soufrés sont connus dès l’Antiquité romaine ; aussi cette ville d’eau sera courtisée par les plus grands de Napoléon III à Flaubert et Lamartine.

MARCIAC

Des vignobles secrets ou réputés, un festival de jazz dont la renommée a largement dépassé nos frontières, un art de vivre inégalé, Cœur Sud-Ouest offre ce qu’il a de meilleur dans un paysage de carte postale irrésistible. Depuis 1978, Marciac, écrit chaque été une page de l’histoire du jazz à travers son festival Jazz in Marciac. Les meilleurs musiciens de la planète y sont venus, et souvent revenus, pour le plus grand bonheur des 250 000 festivaliers qui, chaque année, découvrent ce petit coin de paradis.

MASSIF DU CANIGÓ - PAYS CATALAN

Entre Pyrénées et Méditerranée, le Canigó est un massif de légendes. Cette montagne mythique d’itinérance et de spiritualité invite à vivre l’émotion de grands espaces tout en se ressourçant. Nature et culture s’offrent en partage au cœur d’un pays catalan généreux en monuments historiques. Unesco, Grand Site de France, parcs et réserves naturelles, pays d’art et d’histoire, plus beaux villages de France, terroirs agricoles d’appellation – AOC – valorisent un territoire remarquable.

MENDE COEUR DE LOZÈRE

La cathédrale Saint-Privat, le futur-projet de musée du Gévaudan et des travaux d’embellissement font de Mende coeur de Lozère une ville attractive aux portes des Causses et Cévennes, au coeur du département. Depuis le Moyen Age, grâce à sa situation géographique privilégiée au cœur du Gévaudan puis de la Lozère, Mende est un point de départ idéal pour partir à la découverte des Causses et Cévennes. L’héritage sacré de cette ville épiscopale offre aux visiteurs des lieux, une architecture, des traditions et un patrimoine unique.

MILLAU - ROQUEFORT - SYLVANÈS

Un viaduc grandiose, le Parc Naturel des grands Causses, le Larzac des Templiers, l’abbaye de Sylvanès et de grands espaces font de Millau, Sylvanès et Roquefort une terre hospitalière. Si le Viaduc le plus haut du monde a fait entrer Millau dans l’ère contemporaine, il n’en a pas gommé l’histoire, brossée par le site antique de la Graufesenque et le Musée de Millau.

MOISSAC LAUZERTE AUVILLAR

Dans ce paysage du Sud-Ouest, une légende attribue la fondation de l’abbaye Saint-Pierre de Moissac au roi Clovis (466-511). Ce monastère bénédictin aurait constitué une des plus importantes communautés du monde occidental chrétien. Aujourd’hui encore, le classement au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle offre au site un rayonnement inégalé. Lauzerte et Auvillar sont les deux autres cœurs emblématiques du Grand Site Occitanie, plus beaux villages de France et méritent un détour pour leur atmosphère hors du temps et leur riche patrimoine.

MONTAUBAN

Première des villes neuves médiévales du Midi, Montauban s’habille de briques roses et abrite une collection d’œuvres majeures de Jean-Dominique Ingres et Antoine Bourdelle, élève de Rodin. Montauban, la ville rose, possède une architecture qui témoigne d’un riche passé commerçant. Les drapiers ont été à l’origine des hôtels particuliers visibles depuis le pont Vieux qui enjambe le Tarn où les hérons cendrés aiment à louvoyer.

MONTPELLIER MÉDITERRANÉE

Montpellier est une cité millénaire qui mêle de façon surprenante patrimoine ancien et architecture contemporaine. Haut lieu culturel et sportif, riche en festivals, la ville vous invite aussi à faire la fête. De ses ruelles médiévales idéales pour le shopping, aux nouveaux quartiers combinant espaces naturels et constructions signées des plus grands architectes internationaux, Montpellier s’ouvre sur la Méditerranée. Au Musée Fabre, l’un des plus importants d’Europe, admirez 800 œuvres de la Renaissance à nos jours, dont celles de Gustave Courbet et de Pierre Soulages.

NARBONNE MÉDITERRANÉE

Formant un ensemble architectural unique, cette cité d’Art et d’Histoire prend aussi le temps de vivre, entre mer et canaux, au cœur du Parc Naturel régional de la Narbonnaise. Monumental, son centre-ville est borné par les tours et les remparts d’un remarquable ensemble : le donjon Gilles Aycelin, la tour Saint-Martial, la cathédrale gothique Saint-Just et Saint-Pasteur et son cloître, le Palais des Archevêques et ses musées frôlant l’Horreum, unique grenier à céréales antique conservé dans le monde… Sarcophages, mosaïques et statues antiques sont à découvrir au nouveau musée Narbo Via ! 

NIAUX - MAS D'AZIL, PYRÉNÉES PRÉHISTORIQUES

Le plus grand réseau souterrain d’Europe se déploie en Ariège. De tous temps, les hommes y ont trouvé refuge, laissant de nombreuses traces de leur occupation. Ces témoignages émouvants se laissent admirer au Mas-d’Azil, dans la grotte de la Vache à Alliat, dans celle de Bédeilhac, des sites qui ont fait le bonheur des archéologues et des amateurs de Préhistoire. La grotte de Niaux a exceptionnellement conservé, intactes, les peintures pariétales de son Salon Noir.

NÎMES - PONT DU GARD - UZÈS

Ce territoire est incontestablement marqué par l’empreinte romaine. Ancienne colonie de la Rome antique, Nîmes conserve depuis 2000 ans des monuments exceptionnellement bien conservés, comme les arènes et la Maison carrée, qui la rendent si unique. À une vingtaine de kilomètres, le célèbre Pont du Gard, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et labellisé Grand Site de France, est le plus somptueux vestige de l’aqueduc romain qui acheminait l’eau depuis la source de l’Eure, à Uzès, jusqu’à Nîmes.

PERPIGNAN MÉDITERRANÉE

Perpignan-Méditerranée, carrefour millénaire, conjugue identité catalane et culture méditerranéenne. Ville à l’activité culturelle bouillonnante, elle s’affirme sur la scène internationale par son festival de photojournalisme. Capitale économique, culturelle et politique du Moyen Âge, Perpignan a connu son âge d’or au temps du Royaume de Majorque. Un passé plus récent, mais tout aussi glorieux en a fait l’épicentre de rencontres artistiques (Maillol, Picasso), un certain Salvador Dali qualifia même sa gare de « Centre du Monde ».

PIC DU MIDI

Au cœur des Hautes-Pyrénées, le territoire se distingue par la remarquable diversité de ses paysages et de ses attraits touristiques. En son centre, le Pic du Midi de Bigorre en est le plus illustre ambassadeur. Théâtre de l’une des grandes épopées pyrénéennes, le Pic du Midi accueille depuis la fin du XIXe siècle un observatoire de renommée mondiale, aujourd’hui ouvert au grand public. Le jour, il offre depuis ses terrasses aménagées un panorama somptueux sur la chaîne des Pyrénées, et devient à la nuit tombée un site unique d’observation des étoiles.

PYRÉNÉES AURE LOURON

Pyrénées Aure-Louron offre 3 cœurs emblématiques caractéristiques du label Grand Site Occitanie. Se croisant à Arreau, cité de caractère, les vallées d’Aure et du Louron déploient une cinquantaine de villages montagnards, de Sarrancolin, bourg médiéval fortifié, à Guchen et Sailhan. Traditions, authenticité, convivialité sont cultivés dans ces villages. Les eaux thermales et les 100 lacs participent à ce décor renversant, tandis que les cols de la destination figurent parmi les mythiques du Tour de France.

ROCAMADOUR - VALLÉE DE LA DORDOGNE

Paysages vallonnés verdoyants traversés par la Dordogne, bourgades médiévales, châteaux, cette région splendide allie beauté de la nature et forte empreinte historique, avec en point d’orgue Rocamadour. Les villages rivalisent de charme avec leurs maisons anciennes, leurs églises, leurs trésors de l’art roman et cinq d’entre eux sont classés parmi les Plus Beaux Villages de France : Carennac, Loubressac, Autoire. Une mention particulière est à décerner à Rocamadour, établi dans un site somptueux et étonnant.

RODEZ

Rodez conjugue patrimoine médiéval et Renaissance à l’art avec un grand A. D’espaces contemporains en collections archéologiques, la ville est aux portes d’une nature grandiose qui invite au voyage… Visitez le musée Soulages et plongez dans la lumière de l’outrenoir  en découvrant la plus importante collection au monde dédiée à l’artiste ruthénois. Puis, retracez l’histoire de la ville dans le centre historique et entrez dans la cathédrale Notre-Dame. L’édifice offre un point de vue dominant la ville !

SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES VALCABRÈRE

Tel un décor suspendu, Saint-Bertrand-de-Comminges apparaît dans un paysage pyrénéen grandiose et demeure une étape majeure des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. C’est aussi un lieu privilégié des passionnés de l’Antiquité. Au pied de la colline, le site antique de Lugdunum-Convenae découvre les ruines dispersées d’une ville qui a été fondée au 1er siècle av. J.-C. Parmi les plus beaux villages de France, le centre-historique de la ville haute dévoile la cathédrale Sainte-Marie, classée au patrimoine de l’humanité.

SÈTE

Avec ses kilomètres de sable fin, son identité colorée et sa vie culturelle intense, Sète est une cité maritime de caractère qui cultive sa singularité. Sortie de terre par la volonté de Louis XIV pour donner un débouché au Canal du Midi, la ville est aujourd’hui 1er port de pêche de Méditerranée en France. Sète inspire les artistes : Georges Brassens, Paul Valéry, Agnès Varda… Son architecture pittoresque sert régulièrement de décors à des films et séries télévisées, et devient l’été le théâtre de nombreux festivals.

TOULOUSE

3 sites inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco, un écrin de briques rouges émaillé de monuments remarquables, des activités de pointe et de recherche reconnues dans le monde entier… Réputée pour son savoir-faire scientifique et industriel autant que pour sa qualité de vie, Toulouse est une technopole qui a gardé son âme de village ! Dans les ruelles des quartiers historiques, 2000 ans d’Histoire se racontent à travers ses monuments et ses musées.