À partir du 12 juin, et durant tout l’été, la galerie Cécile Chiorino, à Aigues-Mortes, ouvre son Jardin de sculptures. Un nouveau lieu accessible sans rendez-vous jusqu’au 20 juin, puis sur rendez-vous tout le reste de l’été. Les visiteurs y découvriront des sculptures d’artistes bien connus de la galerie, comme Claude Bertrand, Hervé Louail mais aussi un nouveau : le Néerlandais Marcel Timmers. Entretien avec Cécile Chiorino qui nous a présenté cette nouvelle exposition. 

Le 12 juin, vous dévoilerez un nouveau lieu appelé Le Jardin de sculptures. Comment est née cette idée et pourquoi ? 

Depuis quelques années déjà nous proposons à la galerie (11 rue Pasteur à Aigues-Mortes) les œuvres en pierre de schiste de Claude Bertrand, qui s’installent aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Voilà deux saisons nous avions aménagé notre patio à l’arrière de la galerie pour les mettre encore plus en valeur. L’année dernière après le premier confinement, Marcel Timmers un Néerlandais a rejoint l’équipe des 15 artistes de la galerie avec des œuvres en inox et en acier corten pour l’extérieur également. Le succès a été fulgurant et immédiat.
Lorsque j’ai commencé à recevoir les livraisons des œuvres de Marcel, ce sont des boxs immenses qui sont arrivés des Pays-Bas ! Pour des questions de place, je les ai fait livrer et stocker dans mon propre jardin. Les amis et clients sont parfois venus choisir directement sur place. Le lieu leur a plu… Ajoutons à cela l’incertitude autour des rassemblements de groupes en intérieur et voilà comment l’idée d’organiser une grande fête au jardin est née.

En quoi ce jardin sera différent de ce que vous exposez à la galerie ? 

30 à 40 œuvres extérieures seront présentées. Des nouveaux artistes…et surtout des pièces monumentales qui ne seraient pas rentrées dans la galerie ! C’est un vrai parcours artistique qui sera proposé et c’est surtout l’occasion de voir les sculptures dans un environnement naturel. Cela offre une bien meilleure vision qu’à la galerie. Avec des hauteurs allant d’1m20 à 5m20, il y a de quoi s’en mettre plein les yeux et choisir selon ses goûts.

Ce nouvel espace présentera quatre artistes, quels sont leurs univers ? Quelles œuvres présenteront-ils ? 

Le plus ancien de la galerie, notre doyen, Claude Bertrand m’a apporté plus d’une vingtaine d’œuvres en schistes. Il sculpte aussi le marbre noir et j’en présenterai dans une partie de ma maison pour l’occasion. Il représente la femme mais dans une ligne moderne avec l’essentiel de ce qui la constitue : les courbes, le port de tête, la coiffure…. C’est épuré.
Hervé Louail dit « darlou » fait son retour au jardin. Il faisait partie des artistes de la galerie lorsque j’ai racheté l’établissement, il y a cinq ans. On connait bien ses petits personnages ronds en béton, les « Barnabé »… Au jardin, Barnabé a bien grandi avec de jolies couleurs et apporte une touche de gaité et de bonhommie. Ils peuvent mesurer jusqu’à 1m40 !
Marcel Timmers, notre Néerlandais préféré, a fait des miracles pour être présent lors de cette exposition. Le marché de l’acier en Europe est très tendu et préparer une quinzaine de pièces a été un vrai défi…. De l’acier corten, de l’inox, ses sculptures sont des pièces qui n’ont sûrement jamais été présentées en France.
Enfin le petit dernier à rejoindre l’équipe n’est pas le moins connu, il s’agit de Yann Eric Eichenberger. Il nous propose des œuvres en bois représentant, là encore, la femme dans sa plus simple expression. Bois d’olivier, de cyprès et de pin douglas, c’est lui qui nous fait l’honneur d’une diva de 5,2 mètres ! Je suis heureuse et fière de le représenter.

Une journée de vernissage est organisée le 12 juin, quel est le programme ? 

Enfin une fête ! Les amis et clients sont effectivement invités le 12 juin pour découvrir ce jardin. Depuis le rond-point  du flamand rose à Aigues-Mortes nous installeront des panneaux directionnels pour ne pas se perdre. Toute la journée musique et ambiance festive seront au programme car nous aurons enfin le plaisir de nous retrouver. De 10h au couvre-feu, les visiteurs pourront en toute tranquillité et sécurité se promener et choisir les sculptures au gré de leurs envies. À 16h30, Yann Eric nous fera une démonstration de sculpture à la tronçonneuse, ne la manquez pas ! L’exposition perdurera jusqu’au 20 juin sans rendez-vous puis, tout l’été mais là uniquement sur rendez-vous. Et oui, il nous faudra aussi assurer l’ambiance à la galerie ! 

Plus d’informations : 06 45 31 45 31 et cecile-chiorino.fr