Sélectionner une page

En artisane du théâtre, Mélissa Zehner présente ici une fiction qui se veut matière au jeu d’actrice, inspirée notamment de Ou peut-être une nuit de Charlotte Pudlowski, du Berceau des dominations de Dorothée Dussy, ainsi qu’une immersion auprès de l’association SOS INCESTE – fondé par Éva Thomas.

Réunies à l’occasion d’une soirée en hommage à une amie, cinq femmes, membres de la même association d’aide aux victimes d’inceste, vont voir resurgir leur passé. De ce sujet douloureux et sans jamais tomber dans le pathos, Mélissa Zehner, signe une fiction théâtrale bouleversante, inspirée de nombreux documents sur la question.

À travers leurs portraits et les relations qu’elles tissent et détissent entre elles, cinq femmes s’immergent dans un passé trouble, évité, les abus sexuels vécus au sein du foyer. Comment, dès lors, trouver une sortie, une issue, de l’air ?

Les Palpitantes convoque le pouvoir des mots et de la musique pour nous embarquer dans les méandres d’une mémoire traumatique.

Elles composent, avec délicatesse et parfois même avec humour, une narration qui sonne infiniment juste. La puissance de ces femmes réunies sur le plateau nous cueille au plus profond de nous-mêmes et dénonce, avec justesse, la fabrique du silence qui entoure l’inceste.

Un objet artistique kaléidoscopique, salvateur et vivifiant, pour mieux rendre la violence palpable sans jamais pour autant se départir de la tendresse.

Photo : © Aude Marchand

La nuit se lève | Mélissa Zehner

Plus d'événements